1er- Pangea (Total) : 2,3 pétaflops pour traiter des données sismiques

Inauguré en mars 2013, Pangea, le supercalculateur de Total fourni par SGI, est installé dans le centre scientifique du groupe pétrolier à Pau. © Laurent Pascal

Avec ses 2,3 pétaflops, l'infrastructure de calcul Pangea de Total est le supercalculateur le plus puissant de France. Il pointe actuellement à la 20e place du classement mondial Top500.

Total l'utilise dans le cadre de son exploration, pour traiter des données sismiques, et modéliser des images du sous-sol. Pangea teste de multiples interprétations géologiques afin de diminuer les risques liés à la prospection pétrolière. Le groupe l'utilise aussi pour modéliser les écoulements de liquide et réaliser des simulations de réservoir.

Suggestions de contenus