Cybercriminalité : les chevaux de Troie font trembler les métiers Le cauchemar de l'infection de sites Web

 

En tête des attaques risquant de compromettre la sécurité de la navigation des internautes figure l'infection de sites Web (63%), loin devant l'infection de courriels et le phishing (48%). Les entreprises semblent avoir pris par ailleurs conscience des dangers potentiels issus de la navigation sur les réseaux sociaux. Elles sont beaucoup moins nombreuses à être sensibles aux fenêtres intempestives, dont l'utilisation détournée représente un risque pour moins d'un quart des répondants.

Cybercriminalité