Security Essentials : l'antivirus cloud computing gratuit de Microsoft

La fièvre des fuites reprend de plus belle chez Microsoft. Involontaires ou savamment orchestrées, elles concernent cette fois-ci le successeur de la suite de sécurité Windows Live OneCare, au succès plus que mitigé.

Baptisée Morro depuis novembre 2008, l'offre de sécurité en ligne de la firme de Redmond adopte aujourd'hui le patronyme définitif de Microsoft Security Essentials. Elle prend donc le relais de Live OneCare dont la date d'arrêt avait été fixée au 30 juin, et ce il y a de déjà plusieurs mois.

Afin de ne pas laisser trop longtemps les utilisateurs de ses systèmes d'exploitation orphelins d'une suite de sécurité estampillée Microsoft, l'entreprise a pris les devants. Elle va donc leur proposer son nouveau produit en version bêta, pour l'heure encore testée par un panel d'utilisateurs internes.

En pratique, Microsoft Security Essentials prend la forme d'un service de sécurité gratuit fonctionnant sur un mode de distribution type cloud computing. Ce dernier s'avère d'ailleurs comparable à celui de son concurrent Panda (lire l'interview de Josu Franco, son directeur Business Customer).

microsoft security essentials 1
Une copie d'écran de l'interface de la suite de sécurité Microsoft Security Essentials © Microsoft

Les premières copies d'écran repêchées par le site Neowin.net de Microsoft Security Essentials révèlent une interface soignée - d'aucuns diront épurée - donnant accès à 4 familles d'onglets : accueil, mise à jour, historique et réglages. Une interface utilisateur qui reste en tout cas proche de celle utilisée pour Windows Defender, le centre de commande unifié de sécurité fourni dans Windows XP et Vista.

Concernant les options de scan du poste de travail, la simplicité est également apparemment de mise au travers de trois types d'analyses possibles : rapide, approfondie et personnalisable. Cette dernière permet de rechercher et d'éradiquer les menaces dans certaines parties de son disque dur ou des périphériques de stockage externes (clés USB, disques durs...). 

Les protections se limitent à l'antivirus et à la lutte contre les logiciels espions et malveillants

Du point de vue des fonctionnalités de sécurité proposées, Microsoft Security Essentials joue davantage la carte de l'efficacité que celle de l'exhaustivité. Les protections proposées se limitant à celles de l'antivirus et à la lutte contre les logiciels espions et malveillants.

En termes de disponibilité, cette suite de sécurité en ligne gratuite devrait (sauf grande surprise) être interopérable avec les systèmes d'exploitation Windows XP, Vista ainsi que Windows 7, qui sera disponible le 22 octobre prochain. La suite de sécurité devrait aussi être disponible en versions 32 et 64 bits.

Reste toutefois à connaître l'étendue et la qualité de ses capacités de protection. Non seulement face à ses concurrents directs tel que Panda Cloud Antivirus, mais également ses homologues gratuits comme ceux fournis par AVG, Avira Antivir ou encore Zone Alarm. Un élément déterminant en effet sans lequel il sera bien difficile de séduire les utilisateurs.

Annonces Google