L'actualité SEO qu'il ne fallait pas manquer cet été

L'actualité SEO qu'il ne fallait pas manquer cet été De nouveaux indicateurs SEO officiels, les pénalités manuelles détaillées dans Google Webmaster Tools, l'explosion du Knowledge Graph, les dernières études SEO et déclarations de Matt Cutts : récapitulatif des principales informations SEO de cet été.

 P&O, le nouvel outil SEO et SEA. Google propose désormais un nouveau rapport voulant aider à évaluer la performance du référencement payant mais aussi naturel pour des mots clés visés. Baptisé Paid & Organic (P&O), il nécessite un compte AdWords, et de le relier à celui du Google Webmaster Tools.

L'outil donne de nombreuses statistiques, sur les impressions et les clics enregistrés par les liens sponsorisés mais aussi par les résultats naturels. Il combine et compare également ces statistiques, ce qui permet par exemple de savoir si l'impression d'un lien payant fait baisser ou monter le trafic organique généré par un mot clé visé. "Avec cet outil, Google tente de convaincre les annonceurs de ne pas couper leurs investissements publicitaires sur les requêtes qu'ils arrivent à positionner en référencement naturel", analyse le spécialiste Florian Marlin, qui vient de décrypter ce nouvel outil et ses intérêts sur le blog Oseox. Google a également publié une nouvelle page d'aide dédiée, en français.

 Google donne les raisons des pénalités manuelles et les URLs visées. Annoncé et attendu depuis plusieurs mois, un nouveau venu a fait son apparition cet été dans le menu "Trafic de recherche" de Google Webmaster Tools : "Actions manuelles". Il doit permettre d'alerter le webmaster que son site a été affecté par une pénalité manuelle décidée par Google.

unnatural links seo
Google a mis en ligne cet été une série de vidéos expliquant des pratiques SEO justifiant les pénalités manuelles. Ici, la vidéo concernant les liens non naturels. © Capture Youtube / Google

Normalement, il doit indiquer : "aucune action manuelle trouvée pour cause de spam sur une page Web." Dans le cas contraire, lors d'une réelle pénalité manuelle, Google indiquera non seulement la raison de cette pénalité mais aussi les URL affectées par cette pénalité. Parmi les causes de pénalité manuelle se trouvent bon nombre de techniques de Black Hat SEO : spam de type CGU, gavage ou dissimulation de mots clés, liens non naturels, contenu sans valeur ajouté... Google explique d'ailleurs ces techniques pénalisées dans une série de 7 nouvelles vidéos publiées pour l'occasion, et vers lesquelles Google renverra le webmaster pénalisé...

 Le Knowledge Graph continue de conquérir les résultats. Pour le site spécialisé Moz, le 19 juillet dernier fut "le jour où le Knowledge Graph a explosé". Son système de suivi d'un échantillon de mots clés a enregistré une très forte hausse du nombre de requêtes faisant remonter des résultats issus du Knowledge Graph. Elles ont en effet doublé, passant de 17,8% à 26,7%.

L'analyse ne porte que sur 10 000 mots clés représentatifs et se limite à Google.com, mais on peut s'attendre, toute proportion gardée, à des chiffres similaires pour la France... Selon Moz, les nouvelles informations remontées par le Knowledge Graph proviennent essentiellement de Wikipedia, et sont bien souvent associées à des requêtes de marque.

 Google prône le nofollow, pour les communiqués de presse et les widgets. Depuis maintenant plusieurs mois, Google et son porte-parole multiplient les mises en garde et les recommandations concernant les liens appréciés des référenceurs.

Ainsi, lors de la pénalité infligée à Interflora, Google avait rappelé que les contenus de type publi-rédactionnel, tout comme les liens achetés devaient être nofollow. Le moteur en a remis une couche cet été, en invitant à associer cet attribut nofollow aux liens insérés dans les widgets, mais aussi dans les communiqués de presse... Pour mémoire, Google avait aussi expliqué qu'il pouvait pénaliser les liens artificiels ou achetés en leur retirant leurs effets SEO.

 Safari dans iOS 7, le trafic SEO ne sera plus considéré comme direct. Bonne nouvelle pour les SEO utilisant les outils de Web Analytics : les recherches Google réalisées dans Safari pour iOS 7 vont de nouveau transmettre le referer. Pour rappel, ces données n'étaient plus transmises depuis iOS6, les visites issues d'une recherche Google sur Safari apparaissant comme directes sur Google Analytics. Ce ne sera donc plus le cas avec iOS7, la prochaine version de l'OS d'Apple attendue pour le 10 septembre.

 Google+1 et SEO. Non, accumuler les +1 ne permet pas de faire gagner des positions dans les résultat de Google. C'est en substance ce qu'a voulu rappeler Matt Cutts, en réaction à une récente étude révélant "une intéressante corrélation entre le nombre de +1 et la position dans les résultats". Le porte-parole du moteur a souligné qu'une corrélation n'était pas synonyme de causalité, et en a profité pour rappeler qu'il avait aussi déjà démenti une idée similaire, en 2011, cette fois au sujet des "shares" de Facebook...

authorship
Dans une page dédiée Google explique comment associer un profil Google+ au contenu qu'il signe. © Google (capture)

 Une FAQ officielle de Google sur l'authorship. L'"authorship" consiste à associer un contenu à un auteur, dont la photo pourra apparaître dans les résultats de Google. Cette tendance importante du SEO ces derniers semestres vient de voir ses FAQ officielles publiées sur un blog de Google.

La page de FAQ répond à des questions pertinentes, comme les pages éligibles à cette association contenu/auteur, les recommandations concernant la photo, la démarche à suivre pour le contenu traduit en plusieurs langues, ou les différences entre rel=publisher (pour les entreprises) et rel=author (pour les auteurs). Google déconseille également d'associer un auteur à une page produit dans le cas où cette dernière est trop impersonnelle.

 Les critères du Local SEO selon les experts. Spécialiste américain respecté du référencement local, David Mihm a diffusé les résultats de son enquête annuelle sur les facteurs du Local SEO. Pour mémoire, cette enquête s'appuie sur l'avis et l'expérience de 35 professionnels de ce secteur particulier du référencement.

Premier enseignement de cette enquête, malgré des changements de taille comme par exemple l'arrivée de Google+ Local, les critères utilisés par Google pour le local SEO semblent pas avoir beaucoup changé d'une année sur l'autre. 

Parmi les facteurs importants les plus souvent cités par les experts interrogés, figurent les signaux présents sur la page Google + Local/sur la fiche Google Adresse (catégories, mots clés). Viennent ensuite les signaux on page, sur le site de l'entreprise locale (mots clés dans le Title, autorité du domaine, etc). Les signaux extérieurs (citation, cohérence des coordonnées entre les différentes sources) et les liens arrivent après, mais semblent également très importants aux yeux des experts.

Autour du même sujet

L'actualité SEO qu'il ne fallait pas manquer cet été
L'actualité SEO qu'il ne fallait pas manquer cet été

  P&O, le nouvel outil SEO et SEA. Google propose désormais un nouveau rapport voulant aider à évaluer la performance du référencement payant mais aussi naturel pour des mots clés visés. Baptisé Paid & Organic (P&O), il nécessite un compte AdWords,...