Le premier netbook de Nokia sera livré avec Windows 7

Nokia a levé le voile sur les caractéristiques techniques de son Booklet 3G. Disque dur de 120 Go, processeur Intel Atom 1,6 Ghz, ses atouts sont nombreux, mais un bémol demeure : son prix.

C'est par le haut de gamme que Nokia a choisi de faire son entrée sur l'appétissant marché des netbooks. Son modèle, le Booklet 3G, est en effet annoncé en France pour un prix de 749 euros, et à hauteur de 900 dollars chez nos voisins anglo-saxons.

Disponible à temps pour les fêtes de Noël, le dernier rejeton de la toute nouvelle famille netbook du constructeur finlandais a été gâté pour sa venue au monde. Nokia a en effet décidé de doter son produit d'une kyrielle de fonctionnalités, et ce sans faire l'impasse sur ses caractéristiques techniques.

1,25 Kg à la pesée, le Booklet 3G embarque un processeur Intel Atom Z530 cadencé à 1,6 Ghz, un gigaoctet de mémoire vive DDR 2 à 533 Mhz, ainsi qu'un généreux disque dur de 120 gigaoctets roulant à 4 200 tours/minute et doté de 8 megaoctets de cache. Sans oublier un écran de 10,1 pouces, capable d'afficher une résolution maximale de 1280*720 pixels.

Mais ce n'est pas tout. Véritable point faible des plates-formes mobiles en général et des netbooks en particulier, la batterie a fait l'objet d'une attention toute particulière de la part de Nokia. Sa durée de vie atteint en effet (sur le papier) la douzaine d'heures.

749 euros : un positionnement risqué pour espérer faire du volume

Nokia a également joué la carte de l'exhaustivité en rendant son Booklet 3G compatible aux normes Wi-Fi b/g/n, et en lui ajoutant trois ports USB 2.0, 1 port HDMI, une webcam de 1,3 megapixels, un microphone intégré ainsi qu'une fonctionnalité GPS. Le constructeur n'a pas non plus oublié d'apporter une touche de couleur à son nouveau terminal, ce dernier étant disponible en noir, blanc et bleu.

Pour 749 euros (hors prix promotionnel dans le cadre de la souscription d'un forfait Internet ou 3G), les utilisateurs auront en outre droit à une version d'essai de 60 jours de Microsoft Office Small Business, ainsi qu'un set d'applications dont Ovi Suite et Ovi Maps.

Si le positionnement prix annoncé par Nokia pour son premier netbook à de quoi surprendre - deux fois plus cher que la plupart des modèles disponibles -, ce n'est en tout cas pas la première fois qu'un constructeur tente de pénétrer ce marché par le haut de gamme.

Sony, avait en effet lancé la distribution de son Vaio P Series avec un tarif débutant à 999 dollars. Si tous les chemins mènent au netbook, celui du haut de gamme sera-t-il le meilleur moyen pour se faire une place au soleil ? Seul l'avenir nous le dira.

Wifi / API

Annonces Google