Microsoft : les tarifs d'Azure et une version gratuite d'Office 2010

Dans la course qui mène des logiciels installés aux applications en ligne, Microsoft pose deux jalons qui devraient marquer l'année 2010 : le prix d'utilisation de sa plate-forme Azure, et la gratuité d'une partie de sa suite bureautique.

Le virage de Microsoft en direction du cloud computing se précise. D'une part, l'entreprise de Redmond vient de révéler les tarifs de sa plate-forme de cloud computing, Azure. De l'autre, Microsoft détaille un peu plus Office 2010, dont une brique sera accessible gratuitement et en ligne.

Ces annonces ont été effectuées au cours de la Worldwide Partner Conference (WPC09), qui se tient du 13 au 16 juillet à la Nouvelle Orléans, aux Etats-Unis.

Premier aspect de la stratégie cloud computing de Microsoft, Azure, son offre de stockage et de calcul en ligne. Annoncé pour novembre prochain, ce nouvel outil est destiné à faire de l'ombre, et peut-être même devenir leader sur le marché du cloud computing, dont les acteurs majeurs sont aujourd'hui Google et Amazon.

Microsoft a profité de WPC09 pour annoncer les tarifs d'utilisation d'Azure. Les services seront facturés à l'abonnement ou bien à l'usage réel. De ce point de vue, l'accès sera facturé 12 cents de dollars de l'heure, le stockage 15 cents le Go stocké, et la bande passante 10 cents de dollars le Go en débit montant et de 10 à 17 cents de dollars en débit descendant. Ces tarifs s'alignent sur ceux de la concurrence (voir tableau).

 

Les offres Cloud Computing à la demande des prestataires
Débit descendantDébit montantUtilisation CPUStockage
Source : Journal du Net
Amazon0,12$/Go0,10$/Go0,10$/heure0,15$/Go par mois
Google0,10$/Gode 0,10$/Go à 0,17$/Gode 0,11$/heure à 1,28$/heurede 0,11$/Go à 0,18$/Go par mois
Microsoft0,10$/Go0,15$/Go0,12$/heure0,15$/Go par mois

 

Mais l'offre des différents prestataires reste délicate à déchiffrer tant les modalités diffèrent. Microsoft, à titre d'exemple, limite volontairement le niveau de stockage au contraire de ses concurrents, alors qu'Amazon propose un simulateur de coûts qui vient fort à propos pour décrypter les options possibles.

Office 2010 devrait comporter une version en ligne


Autre volet de l'orientation online proposée par Microsoft, la nouvelle version de sa suite bureautique, Office 2010, devrait comporter une version en ligne, gratuitement accessible via un navigateur Internet, Internet Explorer ou Firefox. Ce produit se nomme Office Web Applications. Cette version sera également déclinée pour les appareils mobiles. Pour l'heure, c'est une pré-version dite, technical preview qui a été présentée aux partenaires de Microsoft par Stephen Elop, le président de la division Microsoft business.

Dans sa version en ligne destinée aux ordinateurs, Microsoft propose des produits classiques contenus dans la suite Office, à savoir le traitement de texte Word, le tableur Excel, l'outil de présentation PowerPoint et le bloc note OneNote. Ces outils seront accessibles aux utilisateurs par le portail Internet Windows Live.

Microsoft insiste sur le fait que cette version cloud de sa suite bureautique devrait permettre surtout de consulter ses documents sous environnement Windows ou Mac OS X, alors que la version complète à installer offrira des fonctionnalités collaboratives poussées. En fin, la version mobile, nommée Mobile 2010, contiendra uniquement des versions légères de Word, Excel et PowerPoint, qui seront utilisables sur des plates-formes Windows Mobile, BlackBerry et iPhone.

Côté nouveautés fonctionnelles des outils de la suite, on note un nouveau copier-coller, de nouveaux outils d'analyse dans Excel, et l'édition vidéo avec Powerpoint. A noter qu'Office 2010 sera disponible au premier semestre de l'an prochain.

Azure / Office

Annonces Google