OVHCloud clôture à +6,5% pour son premier jour de cotation

OVHCloud clôture à +6,5% pour son premier jour de cotation De 18,50 euros lors de son introduction ce vendredi 15 octobre, l'action OVH s'est hissée à 20 euros dans les 4 heures suivant l'ouverture d'Euronext Paris pour s'établir à 19,70 euros à la clôture.

[Mise à jour le vendredi 15 octobre 2021 à 17h46] Lors de son premier jour de cotation sur Euronext Paris ce vendredi 15 octobre, OVHCloud a vu son action progresser à 20,5 euros en milieu d'après-midi (+8%). De 18,50 euros à l'ouverture, le titre s'établit finalement à 19,7 euros à la clôture, soit une hausse de 6,5%. L'action OVH est ainsi remontée au niveau de la fourchette haute indicative communiquée par OVH au début de la période de souscription. Le groupe a émis 18,9 millions d'actions nouvelles. A cela s'ajoutent 2,7 millions d'actions cédées par les actionnaires existants. Le tout représentant une valorisation de 3,5 milliards d'euros. Au total, le fournisseur français devrait lever entre 400 et 460 millions d'euros via une option de surallocation à hauteur de 3,2 millions d'actions cédées par les fonds KKR et TowerBrook. L'opération a été bien accueillie par les particuliers, l'offre à prix ouvert (OPO) représentant 17% de l'offre, soit 3,6 millions d'actions, largement au-delà de l'enveloppe minimale d'au moins 10% des titres proposés. 

70% du chiffre d'affaires hors cloud

Que promet OVHcloud aux futurs actionnaires ? Porter la croissance organique de son chiffre d'affaires aux alentours de 25% par an pendant les quatre prochaines années. Ce qui devrait lui permettre d'atteindre un revenu annuel de 1,6 milliard d'euros en 2025. Pour relever ce défi, OVH compte sur la croissance du marché du cloud public et du hosted private cloud. Deux créneaux sur lesquels il réalise moins de 30% de son chiffre d'affaires en 2020, qui s'élève à 632 millions d'euros. La majorité de ses revenus étant tirée de son métier historique d'hébergeur sur serveur dédié et mutualisé. Conclusion : difficile de qualifier aujourd'hui OVHCloud de géant de cloud.

En plus de ces résultats financiers, le document soumis à l'AMF par OVHCloud dans l'optique de son entrée en bourse apporte son lot d'informations. Sur environ 1,6 million de clients, "les 50 plus importants représentent environ 8% l'activité, et les 500 premiers environ 20%", indique la société. Qu'en est-il de l'ebitda ajusté (ou bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) ? Il perce à 263 millions d'euros. Quant au résultat et à la trésorerie opérationnels, ils s'élèvent respectivement à 30,6 millions et 139 millions d'euros sur la période. Un flux auquel viendront s'ajouter les fonds tirés de l'IPO qui devrait intervenir d'ici la fin de l'année. Pour l'occasion, OVH mise sur une levée de 400 millions d'euros.

Chiffre d'affaires d'OVHCloud en millions d'euros
  Chiffre d'affaires 2020 (année fiscale close au 31 août 2020) Part dans le CA 2020 Croissance annuelle globale  entre 2017 et 2020 Croissance en France entre 2017 et 2020
Serveur dédié 287,6 46% 12% 9%
Hosted Private Cloud 101,1 16% 22% 30%
Cloud public 82,2 13% 37% 47%
Serveur mutualisé et autres 158,0 25% 11% 10%
Total 632,1      

Côté résultats, OVH tire 16% du chiffre d'affaires du cloud privé et 13% du cloud public. 46% du revenu demeure issu de l'hébergement sur serveur dédié, et 25% de l'hébergement sur serveur mutualisé et autres activités (ce regroupe notamment l'enregistrement de noms de domaines et la téléphonie).

Fait intéressant, plus de 80% du CA provient de clients ayant initialement souscrit des services avant l'exercice 2018, à l'exclusion évidemment des entités américaines.

33 data centers à travers le monde

52% des revenus sont réaliséq auprès de clients situés en France, 28% dans un autre pays d'Europe, et 20% dans le reste du monde. Après l'ouverture en 2012 d'un premier centre de données en dehors de l'Hexagone, au Canada, OVHCloud a bâti douze data centers depuis 2017, dont huit à l'étranger. Ce qui porte à 33 le nombre de ses centres de données à travers le monde.

ipo.ovhcloud.com/sites/default/files/2021-09/OVH%20Groupe%20-%20Document%20enregistrement%20-%20vdef.pdf" data-legend="Carte des centres de données et points de présence réseau d'OVHCloud à travers le monde.">Carte des centres de données et points de présence réseau d'OVHCloud à travers le monde. © OVHCloud

A l'issue du premier semestre 2021 (clos au 31 mai), le chiffre d'affaires est estimé par le groupe à 495,1 millions d'euros, en hausse de 4,9% sur un an. Sur l'ensemble de l'année, OVHCloud anticipe un chiffre d'affaires entre 655 à 665 millions d'euros. "Un revenu impacté à hauteur de 28,1 millions d'euros par l'incendie de Strasbourg dont 5,2 millions d'euros d'avoirs, 2,9 millions d'euros de manque à gagner pour des services interrompus non-facturés aux clients et 20 millions d'euros de bons pour services gratuits utilisés au 31 août 2021", précise le document. L'entreprise entend néanmoins maintenir la marge d'ebitba ajusté entre 38 et 40%, en ligne avec celle de 2020.

Chiffre d'affaires d'OVHCloud en millions d'euros
  1er trimestre 2O21 2e trimestre 2O21 3e trimestre 2O21 9 premiers mois de 2021 Variation 9 mois 2020-2021 
Serveur dédié 75,9 78,4 75,3 229,6 7,40%
Hosted Private Cloud 23 23,6 19,2 65,8 -14,30%
Cloud public 23,2 24,7 21,8 69,7 14,80%
Serveur mutualisé et autres 42,3 43,4 44,3 130 7,70%
Total 164,4 170,1 160,6 495,1 4,90%

Toujours dans le document soumis à l'AMF, OVHCloud précise avoir obtenu de la part de ses assureurs l'engagement de lui verser en septembre 2021 une indemnité forfaitaire unique de 58 millions d'euros suite à l'incendie qui a touché ses data centers de Strasbourg en mars dernier.

Axa impose une rapide mise aux normes

Autre information, l'entreprise a renouvelé son contrat d'assurance dommages auprès d'Axa et sept co-assureurs le 1er septembre 2021. Avec une indemnité maximale à 140 millions d'euros par sinistre, il fixe la franchise à 3 millions d'euros. Pour les sites de Roubaix, Gravelines et Strasbourg, il la porte néanmoins à 15 millions d'euros en attendant "l'achèvement d'un programme d'investissement convenu avec les assureurs". De même, OVH devra finaliser "dans les jours à venir et/ou maintenir en place" sur ces sites "trois mesures liées à la prévention incendie, le gardiennage, le permis de feu et les moyens d'intervention en charge dans les locaux". Dans le cas contraire, la franchise passerait à 30 millions d'euros en cas de sinistre. Axa entend bien qu'OVH se mettent aux normes. En attendant, OVHcloud estime que l'incendie de Strasbourg a retardé la croissance de son chiffre d'affaires de trois à quatre trimestres, en grande partie en France.