Wifi : le rôle essentiel du réseau à l'heure du coronavirus

Wifi : le rôle essentiel du réseau à l'heure du coronavirus [WIFI] La crise sanitaire et les besoins de télétravail ont conduit à une augmentation du trafic sur Internet et le Wifi est la principale technologie utilisée pour délivrer les données.

[Mise à jour le 10 juillet 2020 à 15h37] "90% des étudiants dans le monde ont été impactés par la fermeture des écoles et ont pu continué leurs études en accédant à leurs cours par le Wifi. De même avec les entreprises en télétravail. Pendant la crise sanitaire, le Wifi a été utilisé tous les jours", souligne Kevin Robinson, responsable marketing de l'Alliance Wifi. Pour lui, le coronavirus a mis en avant l'aspect critique du Wifi et va accélérer ses usages, notamment en santé. "La moitié du trafic Internet passe par le Wifi et la demande en data ne va faire que s'accroître", assure-t-il. 

Qu'est-ce que le Wifi ?

Le Wi-Fi, ou Wifi, est un réseau local lancé en 1999 qui utilise des ondes radioélectriques pour relier entre eux, sans fil, plusieurs appareils informatiques dans le but de faciliter la transmission de données. Le terme est une abréviation de Wireless Fidelity qui peut être traduite en français par "fidélité sans fil". Régi par les normes IEEE 802.11, le Wifi est principalement utilisé pour relier des appareils (ordinateurs portables, PDA, etc.) à des liaisons haut débit. On le retrouve en particulier dans le domaine d'Internet avec des appareils nomades connectés au réseau Wifi plutôt que par un câble Ethernet.

Au-delà de ses avantages, le Wifi fait souvent l'objet de critiques. Beaucoup mettent en avant les problèmes de confidentialité liés à une utilisation d'un réseau Wifi. À noter que dans d'autres pays en Europe ou dans le monde, le Wifi est aussi connu sous le terme générique WLAN pour Wireless Local Area Network.

Est-ce qu'on dit le Wifi ou la Wifi ?

Entre la technologie Wifi et le réseau Wifi, beaucoup sont ceux qui s'interrogent sur le genre du pronom. Selon le Larousse, Wifi un nom masculin et invariable, qui désigne le réseau sans fil. De manière générale, les termes informatiques sont masculins. Phil Belanger, un membre fondateur de l'Alliance Wi-Fi, a expliqué que cette confusion proviendrait de la proximité du mot avec hifi, qui est employée au féminin et est souvent associée à "la chaîne hifi".

Le Wifi chez la SNCF et dans ses trains

Début septembre 2019, SNCF Gares & Connexions a annoncé vouloir simplifier l'accès à Internet en gare grâce à un portail plus intuitif et plus rapide d'utilisation. Elle a fait appel à l'opérateur Hub One pour connecter d'ici la fin de l'année près de 400 gares françaises. Le Wifi est également déployé dans les trains. Après les TGV Inoui, la SNCF a annoncé la mise en place du réseau dans plusieurs voitures. Par exemple, les usagers de la ligne SNCF Bordeaux-Marseille via Toulouse bénéficieront du Wifi dans toutes les rames à compter de septembre 2020. La SNCF a aussi commandé 28 nouvelles rames pour ses lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont, qui intégreront le réseau lors de leur entrée en service en 2023. Les gares représentent l'un des principaux cas ciblés pour l'usage du Wi-Fi 6.

Quelles sont les caractéristique du Wifi 6 ?

Le Wifi 6, basé sur la norme IEEE 802.11 ax, est la nouvelle génération de connexion sans fil, qui fait suite à la norme 802.11ac lancée en 2014. Il a été lancé en septembre 2019 pour pallier les problèmes de latence ou d'interférences lorsqu'un grand nombre d'objets est connecté. Son principal avantage est d'offrir un haut débit de 10 Gbit par seconde et une latence inférieure à 1 milliseconde. Les vitesses de transfert de données seront quatre fois supérieures à la norme précédente. "Nous arrivons à offrir plus de bande-passante, avec des canaux à 160 MHz, en dirigeant les ondes dans l'espace", explique Guillaume de Saint Marc, directeur de l'innovation chez Cisco en France. Le Wifi 6 doit apporter une meilleure connectivité dans les lieux d'affluence (gare, aéroport, stade), et améliorer les cas d'usage où le temps de réponse doit être court, comme les jeux vidéo, le streaming vidéo en 4K ou la réalité virtuelle.

"Le Wi-Fi 6 n'est pas juste une évolution du Wi-Fi 5, c'est un nouveau concept." 

Ce ne sont pas les seuls atouts du Wifi 6. Cette norme apporte aussi une couverture étendue de 200 mètres et des capacités accrues de 12 Mbit/s par m². Le Wifi offre par ailleurs une sécurité renforcée qui s'appuie sur le protocole WPA3. "Nous avons travaillé sur la robustesse du cryptage et un processus d'authentification plus fort", détaille Guillaume de Saint Marc. Cisco a commencé de premières expérimentations avec des clients, dont l'United States Golf association pour lequel 400 points d'accès ont été connectés en Wifi 6 dans le cadre du tournoi de golf US Open. "Nos entreprises clientes nous demandent si elles doivent se lancer tout de suite. Les déploiements vont prendre du temps mais pour les bâtiments neufs, il est essentiel de le prévoir dès à présent", estime Diego Vega, head of engineering chez WiredScore.

"Le Wifi 6 n'est pas juste une évolution du Wifi 5, c'est un nouveau concept. C'est pour cette raison que nous avons modifié l'appellation", souligne Kevin Robinson, responsable marketing de l'Alliance Wifi. Avec le Wifi 6, Cisco vise une connexion en roaming : "Nous voulons permettre de passer d'un réseau Wifi à l'autre de manière automatique",  affirme Guillaume de Saint Marc. Concrètement, des entreprises partenaires pourront partager leurs connexions à leurs salariés par reconnaissance automatique de leurs appareils, sans que ces derniers aient besoin de rentrer le code d'accès.

Wifi et 5G 

Le Wifi 6 délivre des performances similaires à la 5G, en terme de débit, de latence ou de densité sur le réseau. Pour l'Alliance Wi-Fi, le déploiement du Wifi 6 va ainsi accélérer l'essor de la 5G. "Les deux technologies sont complémentaires, l'une opérant en indoor, l'autre en outdoor. Le Wifi 6 étant déjà disponible, il donne aux entreprises un aperçu en indoor des capacités qu'aura la 5G", explique Kevin Robinson. Le Wifi 6 et la 5G fonctionneront de manière combinée dans de nombreux usages, dans les véhicules autonomes notamment, mais aussi pour les applications d'entreprises en mobilité. 

Rôle du Wifi 6 pour l'IoT

Le Wifi 6 apporte des bénéfices comparables à ceux de la 5G. © Alliance Wi-Fi

Le Wifi 6 a pour but d'augmenter les performances du réseau pour un plus grand nombre d'objets. Mais surtout, cette nouvelle génération permet de réduire la consommation des batteries des objets connectés. "Le but de l'IoT est de permettre aux entreprises d'oublier les capteurs, or le Wifi 5 était contraignant en consommant trop d'énergie", rappelle Diego Vega, de WiredScore. Le capteur ne devient désormais actif que lorsqu'il doit recevoir une transmission de données, puis se remet en sommeil. "Cette action est possible grâce à la fonction Target Wake Time (TWT)", explique Kevin Robinson, de l'Alliance Wifi. Une autre spécificité du Wifi 6 est d'allouer des ressources en fonction des besoins des devices avec la technologie OFDMA, augmentant ainsi l'efficacité du réseau.

L'Alliance Wi-Fi s'attend à un nombre de 50 milliards de connexions IoT en 2020 et mise sur une adoption de masse de la nouvelle norme 6. "Le Wifi est la technologie de communication la moins chère dans l'IoT, elle permet de mutualiser différents services, c'est donc un choix intéressant d'un point de vue économique", reconnaît Diego Vega, de WiredScore.

L'Alliance LoRa s'intéresse à la complémentarité de son réseau IoT avec le Wifi et collabore avec l'Alliance Wireless Broadband sur des cas d'usage conjoints dans les secteurs du smart building, de la smart home et des véhicules connectés.

L'Alliance Wi-Fi

L'Alliance Wi-Fi a été créée en 2000 pour fournir et certifier des solutions de connectivité Wifi. Elle réunit plus de 800 membres à travers le monde, dont les français Orange, Somfy, Netatmo ou encore Devialet. L'Alliance a certifié plus de 20 milliards de devices Wifi, dont 14 milliards sont actifs. "Il y a presque deux appareils Wifi par personne, cela démontre le succès de la technologie", se réjouit Kevin Robinson, de l'Alliance, en soulignant que le Wifi est présent partout, y compris sur l'ISS où il connecte la tenue et les équipements des astronautes à la station quand ils interviennent dans l'espace. "S'y ajoutent 4 milliards de produits par an", indique Guillaume de Saint Marc. Selon l'Alliance, la valeur économique produite par le Wifi s'est élevée en 2018 à 2 000 milliards de dollars, dont 499 milliards de dollars aux Etats-Unis et 44 milliards en France.

"La technologie n'a pas reçu de nouvelles spécifications de spectre depuis sa création en 1999"

Le 16 septembre 2019, la Wifi Alliance a lancé le programme de certification lié au nouveau standard, qui garantit l'interopérabilité entre les produits Wifi de différents fabricants. Selon IDC, 1,6 milliard d'appareils Wifi 6 devraient être livrés en 2020.

Parmi les prochains défis de l'Alliance : l'allocation de spectre pour le Wifi. "La technologie n'a pas reçu de nouvelles spécifications de spectre depuis sa création en 1999", souligne Kevin Robinson. Le renforcement de la sécurité reste aussi un sujet de préoccupation, l'Alliance contribue à y répondre avec le programme "Wifi easy connect", qui vise à connecter un objet au réseau de manière sécurisée. Autre chantier de taille : la réglementation. L'Alliance Wi-Fi travaille sur les différentes régulations pour rendre disponible sa technologie dans l'ensemble des pays. 

Dictionnaire de l'IoT