Les start-up françaises passent le cap des 6 milliards d'euros levés en 2022

"Les start-up françaises passent le cap des 6 milliards d'euros levés en 2022"

Les start-up françaises passent le cap des 6 milliards d'euros levés en 2022 Récoltant plus de 760 millions d'euros en mai, l'écosystème français a levé 6,156 milliards d'euros depuis le mois de janvier 2022.

Lentement mais sûrement, l'écosystème passe en mai la barre des 6 millions d'euros levés en 2022. Sur le seul mois de mai 2022, les start-up françaises ont levé 762,451 millions d'euros en bouclant 65 opérations. L'année dernière à la même date, ce chiffre tournait autour de 1,5 milliards d'euros, soit deux fois plus.

Les secteurs ayant levé le plus de fonds ce mois-ci sont, comme souvent, portés par des méga-levées. Ainsi, la fintech française (dans laquelle nous classons également l'assurtech, la blockchain et les NFT) récolte 221,97 millions d'euros, dont 183 pour la licorne Alan. Même schéma pour les start-up tricolores s'attaquant aux e-RH : elles lèvent en mai 2022 un total de 197,5 millions d'euros, portées par les 112,5 millions récoltés par HR Path. La biotech boucle quant à elle 4 opérations pour 55,35 millions d'euros et prend la troisième place du podium.

L'assureur Alan prend la tête de notre classement mensuel en annonçant un tour de table de 183 millions d'euros le 5 mai dernier, un an après l'obtention de son statut de licorne. La start-up parisienne double par la même occasion sa valorisation, passant de 1,4 à 2,7 milliards d'euros. La jeune pousse HR Path se hisse à la deuxième place grâce à une levée de 112,5 millions d'euros. Lancée en 2001, l'entreprise spécialisée dans les outils RH annonce également avoir mobilisé 112,5 millions de dette, pour un total de 225 millions d'euros. En troisième position, vient la biotech Domain Therapeutics. Cette société spécialisée dans les médicaments d'immuno-oncologie boucle en mai un premier tour de table de 39 millions d'euros.