Courbe de Phillips : définition, traduction

Définition du mot Courbe de Phillips

La courbe de Phillips est née grâce à Bill Phillips, un économiste néo-zélandais. Lors de son étude sur l'inflation et le chômage au Royaume-Uni, Bill Phillips a remarqué une corrélation entre l'inflation et le taux de chômage, qu'il a matérialisée dans une courbe appelée la courbe de Phillips. Cette courbe montre que lorsque les salaires augmentent, le chômage diminue et les prix augmentent. À l'inverse, lorsque le chômage augmente, l'inflation diminue. Le lien entre l'augmentation ou la diminution du taux de chômage et l'inflation réside dans le fait qu'en période de forte augmentation du chômage, les salariés ne demandent pas d'augmentation de salaire.

Diverses interprétations ont été faites sur la courbe de Phillips. En fonction de l'interprétation retenue par un gouvernement, une politique est mise en place pour faire varier le taux de chômage et l'inflation. De nombreux politiciens se sont aidés de cette courbe pour orienter leur politique et choisir d'augmenter le chômage ou de le diminuer tout en faisant jouer l'inflation.

Traduction du mot Courbe de Phillips en anglais

Phillips curve
Phillips curve tells us that if wages increase, unemployment decrease.
La courbe de Phillips montre que si les salaires augmentent, le chômage diminue.

Dictionnaire économique et financier

Annonces Google