Effet de commerce : définition, traduction

Définition du mot Effet de commerce

L'effet de commerce est un moyen de paiement non rattaché à un organisme bancaire propre aux entreprises. Il peut revêtir la forme d'une lettre de change ou d'un billet à ordre. Échangeable, il permet notamment de faire circuler les créances d'un créancier à un autre. L'effet de commerce implique la présence de trois acteurs : un tireur (celui qui l'émet), un tiré (celui qui reçoit l'ordre de payer) et un porteur (celui qui en bénéficie). Concrètement, il est émis par le tireur afin d'ordonner au tiré (son débiteur) un règlement à échéance au profit du porteur. Bien que l'effet de commerce ne soit pas rattaché à un établissement bancaire, une banque peut le racheter au porteur. Elle devient alors l'unique créancière du tiré et se rémunère par l'intermédiaire de commissions et/ou d'agios.

Traduction du mot Effet de commerce en anglais

Negotiable instrument
They were paid by a negotiable instrument.
Ils ont été payés au moyen d'un effet de commerce.

Dictionnaire économique et financier

Annonces Google