De Netscape à Flock : de nouveaux usages du Web en matière d’ergonomie

Le point sur les fonctionnalités graphiques offertes par le successeur de Netscape. Au programme : édition et publication de contenus, réseaux sociaux, géolocalisation, blogs, social bookmarking...

Alors que de puis les débuts du Web les fonctionnalités des navigateurs ont peu évolué, Flock, le navigateur Web successeur de Netscape, intègre en natif dans son interface utilisateur des fonctionnalités liées aux nouveaux usages du Web : édition et publication de contenus, réseaux sociaux, social bookmarking, et bien d'autres fonctions...

Netscape, la fin d'une époque


En mars dernier l'annonce officielle de l'arrêt du support de Netscape Navigator par le groupe AOL sonne le glas du navigateur historique. Au milieu des années 90, Netscape Navigator était majoritairement utilisé par 80% des internautes alors que le World Wide Web n'en était qu'à ses premiers balbutiements. NCSA Mosaic, en 1993, était le premier navigateur doté d'une interface graphique dont Netscape s'est largement inspiré.

25 ans après, de grandes évolutions et révolutions ont plutôt eu lieu à l'intérieur des pages Web, autour des technologies et normes liées à la gestion du contenu. L'ergonomie de l'interface des navigateurs Web, quant à elle, a peu évolué. On peut noter tout de même l'apparition du "panneau latéral" rétractable (ou "barre latérale", "Volet d'exploration") sur le côté gauche de la fenêtre des navigateurs, et surtout la navigation par onglet, maintenant largement répandue.
 
Alors que de nos jours le navigateur de Microsoft, Internet Explorer est utilisé par les deux tiers des internautes, le message de mise à niveau à l'intérieur de la dernière version de Netscape Navigator propose le téléchargement des navigateurs multi-platefome Mozilla Firefox (déjà largement répandu et utilisé par presque le tiers d'utilisateurs restants), et le récent navigateur Flock, techniquement basé sur les sources de Mozilla Firefox et compatible avec ses extensions.

Flock, le navigateur du présent, et du futur ?

Flock intègre en natif dans son interface utilisateur des fonctionnalités supplémentaires qui sont liées aux nouveaux usages du Web : services de "réseaux sociaux" (Facebook, Twitter, etc.), partage de liens (del.icio.us ou Ma.gnolia), de publication et de partage d'images (Flickr, Picasa, etc.), vidéos (Youtube), publication de billets de blogs, géolocalisation, etc.

Ses créateurs appellent Flock "Le navigateur social", mais en se penchant sur les fonctionnalités de son interface utilisateur, on s'aperçoit assez vite que Flock ne saurait être simplement réduit à ses fonctions "sociales", et qu'il offre des évolutions intéressantes au niveau de son ergonomie :

- Une "barre de services" qui a l'avantage de rassembler dans une zone très réduite une grande diversité de fonctionnalités, combinant des boutons d'actions aux résultats variés, des notifications, mais aussi un sous-menu pour les webmails.

- La détection de contenus spéciaux dans les pages : regroupement dans la barre d'adresse de 3 icônes de notifications de présence : une pour le contenu multimédia visualisable via la barre multimédia de Flock (voir plus bas), une pour les flux RSS, et une pour la détection de scripts de rajout de moteur de recherche.

- Gestion avancée des recherches : recherche dans l'historique des pages fréquentées, dans les favoris locaux ou en ligne, sur un moteur de recherche spécifique préalablement rajouté.

- La barre multimédia peut être affichée et rétractée et permet de visualiser et de faire défiler les miniatures des photos et vidéos contenues dans une page Web, de lancer l'affichage et la visualisation dans la page Web, de sélectionner un "flux favoris", etc. Du point de vue ergonomique, cette barre multimédia offre une nouvelle possibilité de navigation rapide et efficace dans les galeries d'images ou vidéos.

- Les liens favoris (ou "marque-pages") locaux ou en ligne peuvent être gérés dans l'interface. Un des intérêts de ce système est sa souplesse pour l'utilisateur pour ses choix de stockage et de mise à disposition de ses liens Web favoris.

- La gestion des contacts dans les différents réseaux sociaux : elle est intégrée comme une des fonctionnalités d'affichage dans le panneau latéral du navigateur. Apparentée aux affichages des messageries instantanées, elle permet d'être informé de l'arrivée de nouveaux messages de la part des contacts, leur statut, la diffusion de nouvelles photos ou vidéos sur leur page de profil.
L'utilisateur dispose d'un accès rapide à certaines fonctions du réseau favori. Ce principe offre la possibilité d'avoir une information rapide et synthétique sur les mises à jour des profils par les contacts dans les différents réseaux sans avoir à consulter les pages de profil ou de flux.

- Les fenêtres supplémentaires de publication de contenu : une fenêtre supplémentaire permet le transfert par lot de photos vers les sites communautaires et une fenêtre d'édition permettra de rédiger des brouillons (d'en conserver une copie locale) et de publier directement les billets sur un blog. Ces outils intégrés permettent un gain d'efficacité important pour l'utilisateur remontant ces fichiers d'image et ces billets de blog vers ces différents comptes.

Certains des services gérés par Flock existent depuis un certains temps, d'autres sont récents. Il serait difficile de dire aujourd'hui s'il s'agit de phénomènes de modes ou si ces services constituent une évolution durable de l'utilisation du Web. Pour l'instant une très grande partie des internautes n'utilise certainement pas encore ces services. Flock est-il simplement un gadget pour internaute "branché" ou exigeant ? Une chose est sûre, Flock s'inscrit bien dans son époque et il est le seul à proposer en natif une évolution notable des fonctionnalités de base du navigateur.

Autour du même sujet