Débat sur l'Iphone : Application ou WebApp ?

Les développements pour l'iPhone peuvent être réalisés sous la forme d'un site Web ou d'une application. Chacun de ses deux modes dispose de ses avantages et inconvénients.

La question qui trotte dans la tête de tout bon "Mobarketeux" qui se respecte est aujourd'hui décortiquée : vaut-il mieux exister sur Iphone via une Application, ou une Web Application ?

Petit rappel des faits, si vous ne savez pas très bien quelle est la différence entre les deux (car vous êtes entourés de conseillers qui vous vendent des applications d'office les bougres !!) :

Une application (le "st graal" du marketing mobile n'est-ce pas depuis quelques mois) est un petit logiciel, sur le modèle des widgets que l'on trouvait sur ordinateur, à installer sur son Iphone, après l'avoir téléchargé sur l'AppStore, le magasin en ligne d'applications d'Apple.

Une webapp, est un site Internet parfaitement adapté à l'Iphone (oui, nous pourrions également utiliser le terme site Internet mobile, mais d'aucuns trouvent ça beaucoup plus vendeur donc que voulez vous).
Présenté ainsi, on se dit rapidement que le débat va vite être clos : l'expérience offerte par une application est tellement forte que jamais, au grand jamais, nous ne saurions la retrouver avec un site Internet mobile ! (La déroute du WAP est passée par là).

Et pourtant. Il suffit de regarder la web app Gmail et l'application Gmail pour ne plus jamais toucher à l'application. Plus simple, plus rapide, plus belle, et plus fonctionnelle, la web app écrase l'application, qui peine à se mettre à niveau aussi rapidement.

Car c'est là la principale différence : alors qu'une application pour l'Iphone est développée en Objective C, une web app est basée sur le HTML (pour simplifier), technologie au coût de développement largement moindre, et surtout, déjà utilisée sur le Web. Du coup, il est plus facile de faire des modifications sur une web app que sur une application.

Histoire de structurer un peu le débat, voici une comparaison de quelques points précis :

Développement/ Coût : nous l'avons vu, le développement d'une application est beaucoup plus long et fastidieux (car en Objective C) qu'une Web App (qui utilise les standards du Web).  Vainqueur : web app

Maîtrise de la mise en production / Réactivité
: une web app est avant tout un site Web. Il vous suffit de créer une URL spéciale redirection et votre site est en ligne. En revanche, l'application elle sera en ligne au bon vouloir d'Apple, qui contrôle systématiquement toute mise en ligne (et peut même refuser une application). Résultat : sur ce point également, une web app sort largement vainqueur car beaucoup plus flexible.

Accessibilité sur Iphone : Ex aequo, les deux affichent une icône sur le bureau de votre iPhone.

Accessibilité (tout court) : l'application est là clairement en tête : la web app nécessite d'être connecté soit en Wi-fi soit en GPRS/3G pour fonctionner. Même si cet avantage tend à se réduire avec les nouveaux forfaits et les nouveaux réseaux, le fait est que dans le train ou dans un avion vous pouvez regarder tranquillement le contenu (souvent pré-téléchargé) de votre application en mode hors connexion. Vainqueur : Application.

Capacités "Wahoo Effect" : Nous serions tentés de dire que l'Application est vainqueur par KO... Mais, c'est finalement pas si sûr que cela. Bien sûr, dès que vous voulez mettre de la 3D, des graphismes, beaucoup de son, de la réalité augmentée, il vous faut une application, qui est un vrai logiciel tournant sur une machine avec la puissance de feu la Dreamcast !  C'est dire les possibilités.

En revanche, il est possible d'avoir le fameux wahoo effect avec une web app, bien pensée et bien développée. Allez visiter le site Playboy Spécial Iphone : une démonstration vaut bien tous les discours. Quel dommage cependant que Flash ne soit pas encore sur Iphone ! Vainqueur : Application tout de même.

Utilisation des fonctionnalités iPhone :   ex aequo, avantage Application. Tous les composants du téléphone peuvent être utilisés via une Application ou une Web Application, même s'il est beaucoup plus simple de les intégrer via une application.

Navigabilité : ex aequo. Cette notion est fortement dépendante du parcours client proposé et du travail qui est fait sur son sujet pour le rendre accessible au mobile. N'en déplaise à certains, le graphisme n'a rien a voir là dedans. Aller, prenons un exemple au hasard : pensez-vous vraiment que Google soit devenu premier grâce à son design ?

Relation avec les clients
: l'Application sort vainqueur car elle prévient l'utilisateur de toute mise à jour disponible. Pour la web app en revanche, l'utilisateur devra se connecter au site pour voir s'il a été mis à jour (la différence entre un mode pull et un mode push - même si, soyons honnêtes, il est facile de remédier à cela grâce à un flux RSS prévenant l'utilisateur de toute mise à jour sur le service). Vainqueur : Application

En résumé :

- Une Application est un formidable outil de buzz, au potentiel graphique / wahoo effect très important, parfaite pour une vitrine spectaculaire. Inconvénients : un développement onéreux, et un environnement totalement fermé contrôlé par Apple.

- Une web app permet un développement rapide et peu cher, pour des capacités graphiques intéressantes. Une réflexion plus globale peut de plus la rendre compatible avec 99% des téléphones du marché restant. Inconvénient : ne crée pas pour l'instant de buzz, et est incapable de reproduire les effets graphiques avancés de certaines applications.

Au niveau du service (et non du divertissement, la nuance est de taille) apporté au client, force est de constater que les deux modes ont leurs avantages et inconvénients, ce qui les rend difficiles à départager. A vous de juger quels sont vos besoins, et surtout à quel dispositif votre cible sera-t-elle plus réceptive.

Autour du même sujet