5 astuces incontournables pour une migration réussie vers Windows 7

Audit matériel et logiciel, communication auprès des utilisateurs, adoption d'une solution de déploiement... Si vous envisagez de passer à Windows 7 dans les 12 à 18 mois, c'est le moment de commencer votre planification.

Pour la plupart des services informatiques, une migration vers Windows 7 est inévitable. Comme beaucoup de consommateurs, beaucoup d’entreprises ne sont jamais passées de Windows XP à Windows Vista et à présent, les jours de Windows XP sont comptés. Les services informatiques doivent s’assurer que Windows 7 soit accepté et que XP ne soit plus du tout utilisé avant la fin du support prévue en 2014.

Selon Annette Jump de Gartner : "L'image négative de Windows Vista auprès de nombreuses entreprises - causée par des problèmes de compatibilité entre les applications et le matériel - aura pour conséquence que beaucoup d'entreprises migreront directement vers Windows 7 sans passer par Vista. Le retard dans le déploiement de Windows Vista en 2009/2010 et l'augmentation du nombre d'entreprises qui n'ont pas l'intention d'installer Windows Vista vont entraîner une hausse considérable des déploiements en entreprise de Windows 7 à partir de mi-2011."

Pour ceux qui ont franchi le pas vers Vista, Windows 7 offre des fonctionnalités "de finition" vivement demandées et qui complètent les mises à niveau de "rafistolage" de Vista. Une convivialité considérablement améliorée, une gestion plus facile et une sécurité renforcée sont des raisons parmi tant d'autres pour lesquelles les utilisateurs de Vista vont également passer à la nouvelle version. Il existe une liste interminable d'avis expliquant pourquoi et quand les organisations devraient effectuer une mise à niveau vers Windows 7. Pour chaque avis favorable sur le nouveau système, il semble qu'il y ait un contre-argument.

Si vous décidez que Windows 7 convient à votre organisation, les experts et les analystes du secteur vous conseillent de lancer les préparations de migration 12 à 18 mois à l'avance. Selon Forrester Research, les grandes organisations ont généralement besoin d'un an ou plus pour tester toutes leurs applications et s'assurer qu'elles fonctionneront sous le nouveau système d'exploitation.

Ils recommandent de suivre les étapes suivantes :

- Lancer ou accélérer les tests de compatibilité des applications suivant le code RTM de Windows 7.
- Planifier un déploiement de Windows 7 par petits lots en commençant par les nouveaux matériels.
- Évaluer les coûts et les bénéfices de la mise à niveau des machines existantes disposant d'au moins 2 Go de mémoire.
- Commencer à mettre au point des sessions de formation et des guides de trucs et astuces pour les utilisateurs.
- Se préparer et préparer les utilisateurs habilités qui veulent adopter le système plus tôt.


Les "Cinq questions que les entreprises devraient examiner avant de passer à Windows 7" selon Gartner


1. Prévoyez de ne plus utiliser Windows XP d'ici fin 2012 :
Microsoft fournira des correctifs de sécurité jusqu'en avril 2014 pour Windows XP mais les expériences passées ont montré que les éditeurs de logiciels indépendants (ISV) arrêteront leurs tests bien avant. "Les nouvelles versions des logiciels critiques exigeront de passer à Windows 7 bien avant que le support Microsoft pour Windows XP ne prenne fin", indique Steve Kleynhans, vice-président de la recherche chez Gartner."Les organisations qui feront en sorte que leurs utilisateurs ne soient plus sous XP d'ici à fin 2012 éviteront des problèmes potentiels considérables."

2. Commencez à travailler sur les projets de migration dès maintenant :
dans une organisation type cela implique 12 à 18 mois d'attente, de tests et de planification avant de pouvoir déployer un nouveau système d'exploitation. La préparation demande beaucoup de travail et les retards de lancement entraîneront uniquement des frais supplémentaires par le suite.

3. N'attendez pas le SP1 de Windows 7 pour commencer les tests et le déploiement :
De nombreuses organisations disent qu'elles ont l'intention d'attendre jusqu'à la sortie du SP1 pour commencer les tests et le déploiement d'un nouveau système d'exploitation. Les analystes du Gartner suggèrent de commencer ce travail dès maintenant (en particulier si les entreprises n'ont pas installé Windows Vista) mais de planifier le passage au SP1 avant le déploiement effectif.

4. N'ignorez pas le passage à Windows 7 :

Gartner classe Windows 7 dans la catégorie des versions de "finition" venant s'ajouter à la modification architecturale qui a été livrée par la version de "rafistolage" de Windows Vista. Les analystes de Gartner estiment que les versions de finition ne devraient jamais être ignorées. D'après Michael Silver, vice-président et analyste reconnu chez Gartner, "alors que les organisations qui n'ont pas installé Windows 2000 et attendu XP ont connu certains problèmes pour passer le cap, les organisations qui ont adopté Windows 2000 et qui ont ignoré Windows XP dans l'attente de Vista ont rencontré beaucoup plus de difficultés."

5. Élaborez soigneusement votre budget :
Les coûts de migration varient considérablement. Le modèle Gartner montre que les coûts de migration pourraient être compris entre 1 035 $ et 1 930 $ par utilisateur pour passer de Windows XP à Windows 7, et entre 339 $ et 510 $ par utilisateur pour passer de Windows Vista à Windows 7 en fonction de l'approche de chaque organisation. Qu'une mise à niveau vers Windows 7 soit inévitable ou non pour votre organisation, il est quasiment certain qu'à un moment donné vous devrez gérer une importante migration de votre système d'exploitation. Quel que soit le moment où vous serez confronté à ce conflit, il y a certains éléments clés dont vous devez tenir compte pour assurer votre succès.


Équipez-vous pour une migration réussie
 
Tout le monde s'accorde sur le fait que vous avez besoin d'évaluer"l'étendue de votre environnement" avant de planifier une migration du système d'exploitation. Si vous ne disposez pas d'une vue d'ensemble complète de votre environnement informatique actuel dès le départ, il est impossible d'estimer précisément le temps et les efforts nécessaires pour parvenir à vos fins. Avant de vous embarquer dans une migration vers Windows 7, il est impératif de se doter des outils adéquats pour la planification, le déploiement, le suivi et la création de rapports tout au long du processus.

Afin de prendre les commandes et de gérer une campagne réussie de migration vers Windows 7, vous avez besoin de :

1. Partir en reconnaissance :
Comme on peut s'y attendre, une des considérations principales dans chaque décision de mise à niveau est le coût de l'opération. Afin d'obtenir une vue d'ensemble précise sur le temps et le budget nécessaires pour migrer vers Windows 7, vous devez prendre en compte la nécessité de mettre à jour ou d'acheter de nouveaux matériels.

Pour fonctionner sous Windows 7, un PC doit disposer des caractéristiques suivantes :

- Vitesse du processeur : 1 GHz ou plus, 32 bits (x86) ou 64 bits (x64)
- Mémoire RAM : 1 Go (32 bits) ou 2 Go (64 bits)
- Espace disque dur disponible : 16 Go (32 bits) ou 20 Go (64 bits)
- DirectX 9 avec lecteur WDDM 1.0 ou supérieur

La vérification manuelle des configurations requises sur chaque ordinateur peut s'avérer quasi impossible, en particulier si votre organisation dispose de nombreux ordinateurs sur des sites multiples. Une solution de détection des biens automatisée réduira considérablement le temps et les ressources nécessaires à l'identification des PC non conformes. Un bon outil de détection vous permettra de rechercher rapidement tous les ordinateurs correspondant à des paramètres spécifiques : moins de 1 Go de RAM et/ ou moins de 16 Go d'espace dur disponibles par exemple. Cela vous permettra de réaliser immédiatement un rapport détaillé du nombre de PC qui auront besoin d'être mis à niveau ou remplacés et d'estimer le nombre de ressources requises pour s'en charger.

C'est aussi le moment de faire l'inventaire de vos licences logicielles et de déterminer celles qui peuvent être mises à niveau, réutilisées ou mises hors service. Il est totalement inutile de perdre du temps à migrer des applications obsolètes ou périmées, donc profitez de cette occasion pour débarrasser votre environnement de ces éléments. Utilisez cette phase de détection pour voir au-delà de vos licences Microsoft afin de récupérer l'argent dépensé pour des licences en double ou sous-utilisées et d'identifier les problèmes de non-conformité des licences logicielles onéreuses. En évaluant qui utilise quelle application et à quelle fréquence, vous pouvez non seulement optimiser l'emploi du logiciel mais aussi identifier les applications qui pourraient ne plus être disponibles ou opérationnelles une fois Windows 7 déployé. Ensuite, vous pourrez prévenir les utilisateurs qu'ils n'auront plus accès à leurs logiciels devenus non conformes ou qu'ils auront éventuellement besoin de demander l'accès à certaines applications après la migration.

2. Créer un plan d'attaque :
Une fois que vous disposez d'une vue d'ensemble complète de votre environnement informatique, vous pouvez créer aisément un plan de migration en douceur. Votre plan inclura très probablement un certain nombre de phases ou cycles de migration, déterminés par le site, les business units, le type d'équipement, les rôles, etc. Prenez en considération les informations de votre outil de détection des biens tels que les configurations requises de pré-migration et les schémas d'utilisation afin de créer le plan de déploiement le plus efficace et le moins perturbant possible. À titre d'exemple, vous pouvez commencer le déploiement par votre site de l'Ohio car ils ont le moins besoin de mises à jour PC pour la pré-migration. Ou placez le service RH en fin de ligne car ils utilisent de nombreuses applications incompatibles que vous aurez besoin de transférer en premier. Un outil de déploiement efficace vous permettra d'utiliser des groupes de périphériques dynamiques basés sur divers paramètres pour définir un pool de migration ciblé.

Par la suite, il distribuera automatiquement des packages logiciels à ces groupes suivant un planning pour échelonner la migration à travers le réseau. L'utilisation d'une solution automatisée pour le contrôle global du déploiement basé sur des paramètres et des délais spécifiques vous permettra d'élaborer un plan de déploiement beaucoup plus précis et rationalisé. Un outil combiné de détection automatique et de déploiement réduit de manière significative la durée requise pour la planification et l'exécution d'une migration, ayant pour résultat des économies considérables et un retour sur investissement beaucoup plus élevé pour l'ensemble des projets

3. Informer les responsables :
Si vous avez obtenu le feu vert pour la migration vers Windows 7, vous disposez certainement d'une équipe importante d'intervenants et de membres du comité de direction. Ils attendent des mises à jour régulières concernant l'état actuel de votre environnement informatique, l'avancement du projet par rapport au plan de migration et l'impact sur les utilisateurs. Cela commence par la phase de détection, lorsque vous aurez besoin de fournir une vue d'ensemble claire des matériels et logiciels incompatibles pour sécuriser le budget destiné aux mises à jour nécessaires.

Une fois votre plan de déploiement approuvé, vous devez fournir aux intervenants des rapports réguliers sur le nombre de machines et d'utilisateurs convertis, les contraintes ou les échecs rencontrés ainsi que le suivi du projet par rapport aux délais planifiés. Malheureusement, l'élaboration de ces synthèses et tableaux de bord peut prendre du temps au service informatique pour l'exécution de la migration et le suivi du support technique de l'entreprise. C'est pourquoi il est essentiel d'utiliser une solution de gestion des actifs avec rapports intégrés qui vous fournira ainsi qu'à votre équipe de gestion la visibilité indispensable au cours de ce processus. Votre outil de création de rapports devrait créer et distribuer automatiquement ces rapports aux actionnaires de manière régulière pour que vous puissiez rester concentré sur la migration en elle-même.

En plus de justifier l'investissement de la migration vers Windows 7, les données contenues dans ces rapports peuvent aussi aider à démontrer les aspects bénéfiques supplémentaires du projet. Par exemple, vous pouvez montrer comment la mise à niveau permet au service informatique de supprimer les applications non conformes des ordinateurs des utilisateurs, réduisant ainsi la vulnérabilité de votre entreprise face aux programmes attirant les virus. Vous pourriez aussi réaliser d'importantes économies en éliminant les licences logicielles sous-utilisées.

4. Renforcer les troupes :
Même une migration parfaite causera des désagréments aux utilisateurs, créant un pic d'appels et d'e-mails destinés au support technique informatique ou au service desk. Les utilisateurs pourraient avoir des questions concernant l'utilisation des nouvelles fonctionnalités de Windows 7 ou chercher des applications auxquelles ils n'ont plus accès. Vous devez fournir aux utilisateurs le maximum d'informations dès le départ et aligner les ressources de votre support technique ou de votre service desk avec l'impact estimé sur les utilisateurs tout au long de la migration. Les phases de reconnaissance et les plans d'attaques devraient vous apporter une information précieuse sur quels utilisateurs seront touchés, quand et comment, de manière à ce que vous puissiez répondre aux questions de façon proactive et anticiper les demandes.

À ce titre, votre outil d'inventaire pourrait indiquer que 50 % de vos utilisateurs utilisent iTunes, une application à laquelle vous souhaitez accorder l'accès uniquement sur demande auprès du service informatique. Vous pouvez envoyer proactivement un avis plaçant iTunes en haut de la liste des applications qui ne sont plus disponibles, suivi d'instructions pour en effectuer la demande en passant par le catalogue des services informatiques. Cela permettra de réduire le nombre d'appels ayant pour objet "où se trouve iTunes ?" tout au long du processus. En tirant parti des outils de résolution de problèmes dans le cadre de votre solution de gestion des services informatiques, vous réduirez également l'impact sur votre service client. Grâce à l'accès simple aux FAQ et aux  solutions d'aide sans assistance, les utilisateurs pourront résoudre leurs problèmes plus rapidement et accepteront plus facilement les changements de leur environnement.

5. Déployer :
Une mise à niveau manuelle de chaque ordinateur vers Windows 7 reviendrait à une utilisation énorme en temps et en ressources, en particulier si votre entreprise dispose de plusieurs sites, types de systèmes, équipes ou plannings. Une solution de déploiement automatique apporte le contrôle fiable et complet requis pour un déploiement réussi de système d'exploitation. Grâce à l'automatisation intelligente et dynamique, l'outil de déploiement automatisé réduira les coûts, les risques et les efforts généralement associés à la distribution, à la suppression en masse et aux changements de configuration nécessaires. L'utilisation d'un outil de déploiement automatisé pour le déploiement de Windows 7 vous permettra :

- D'assurer un déploiement rentable : un bon outil de déploiement vous permettra de planifier, d'organiser et de déployer le nouveau système d'exploitation dans des environnements hétérogènes et répartis. Comme mentionné ci-dessus, il vous permettra aussi de rationaliser les déploiements avec des regroupements dynamiques basés sur des critères spécifiques tels que les business units, les services, les sites, les utilisateurs, les types de systèmes et la disponibilité du système.

- De minimiser les temps d'arrêt de l'utilisateur final : un planning de déploiement basé sur les temps d'arrêt de l'utilisateur, la limitation de bande passante et le déploiement en multidiffusion assurera la productivité des utilisateurs et la fluidité du trafic sur le réseau au cours de la migration. L'utilisation d'une solution qui peut "activer" les périphériques hors ligne vous permet de transférer le système d'exploitation de nuit, lorsque l'impact sur les utilisateurs est le plus faible. De plus, un outil de déploiement annulera automatiquement la mise à jour en cas d'erreur, éliminant ainsi les pertes de productivité causées par des périphériques désactivés.

- De réduire la charge de travail des administrateurs : la plupart des organisations disposent de nombreuses configurations et autorisations pour les utilisateurs en fonction des services. Le personnel informatique peut gagner des heures, voire des jours, en tirant profit des politiques prédéfinies de la bibliothèque d'une solution de déploiement par rapport à une configuration manuelle de chaque profil personnalisé. Plus important encore, une solution de déploiement permet de mettre à jour les ordinateurs sans déplacement sur site, la migration étant contrôlée à partir d'un site central lors des heures de travail normales. Pour finir, l'outil de déploiement permet au service informatique de suivre l'ensemble du processus de déploiement du système d'exploitation et de mesurer l'avancement en temps réel, de l'avertir des problèmes et d'éliminer le temps passé à créer des rapports et des mises à jour.

Un outil de déploiement automatisé vous permettra d'améliorer les performances, la sécurité et la fiabilité à travers l'organisation lors de la migration vers Windows 7. En automatisant les processus de déploiement, vous amènerez en douceur les utilisateurs à la mise à niveau vers Windows 7 tout en supprimant les logiciels obsolètes, non autorisés ou redondants.


Conclusion


Se mettre à niveau ou ne pas se mettre à niveau ? Ce débat ne prendra pas fin, même si l'adoption et l'acceptation de Windows 7 sont grandissantes. Mais pour de nombreuses organisations, une migration du système d'exploitation sera inévitable dans les deux années à venir. Si vous envisagez d'effectuer la mise à niveau vers Windows 7 dans les 12-18 mois prochains, c'est le moment de commencer votre planification. Quelle que soit la taille ou la complexité de votre organisation, vous devez aborder les points suivants :

1. Réalisez une vue d'ensemble claire et exhaustive de votre environnement informatique (matériels et logiciels).

2. Utilisez les données relatives à vos systèmes et à vos utilisateurs pour mettre en place le plan de déploiement le plus efficace et le moins perturbant possible.

3. Soutenez l'initiative et sécurisez votre budget à l'aide de rapports documentés en temps réels basés sur les données et détaillant l'avancement par rapport au planning et aux bénéfices supplémentaires acquis en cours de route.

4. Définissez les attentes des utilisateurs et résolvez-les rapidement au moyen d'une communication claire et d'outils d'aide sans assistance appropriés lors de la pré-migration. Prévoyez également le personnel pour le support technique lors de la post-migration.

5. Utilisez une solution de déploiement robuste et fiable pour augmenter le contrôle, réduire les efforts manuels et minimiser les risques.

Voilà les étapes initiales sur la longue route menant à une migration réussie vers Windows 7.

Autour du même sujet