Cloud low cost : DigitalOcean intègre les containers Docker

Le principal challenger d'Amazon Web Services sur le terrain du cloud à bas coût signe un accord avec CoreOS. Objectif : supporter sa distribution Linux et ses fameux containers.

Désormais à la 5e place des plus grands clouds en termes de nombre de serveurs web selon Netcraft, DigitalOcean frappe un nouveau coup. Après une levée de fonds de 37 millions de dollars en mars dernier, le cloud low cost annonce aujourd'hui la signature d'un accord avec l'éditeur CoreOS. Il a pour but d'intégrer la distribution Linux de gestion de cluster de ce dernier. Une prise en charge qui permet à DigitalOcean de supporter les fameux containers Dockers que CoreOS a pour but de manager.

"Les développeurs qui utilisent nos services cloud peuvent recourir immédiatement à CoreOS pour assurer la résilience d'une infrastructure ou améliorer une montée en charge massive", explique la société dans un communiqué. DigitalOcean s'aligne ainsi sur Amazon Web Services, Google App Engine, et Microsoft Azure qui proposaient déjà chacun la prise en charge de containers Docker, comme alternative moins gourmande en ressources et plus agile à la virtualisation de serveur traditionnelle.

Kernel Linux / Low cost