Azure Service Fabric : Microsoft rejoint la révolution des microservices

L'éditeur vient compléter son cloud de plateforme par un dispositif pour construire des architectures en microservices : le Graal du DevOps et de l'agilité.

Microsoft poursuit la construction de son cloud. Fin mars, l'éditeur regroupait tous les services d'hébergement d'applications d'Azure au sein d'un service unique, avec l'idée de proposer un environnement de production multiplateforme "client". Baptisé Azure App Service, il associe environnements de sites web, de back end d'apps mobile, d'API...

Ce 20 avril, Microsoft a dévoilé une nouvelle brique conçue pour rendre plus agiles les projets déployés via l'Azure App Service. Baptisée Azure Service Fabric, elle permet de construire des architectures applicatives en microservices, c'est-à-dire des applications constituées de multiples petits composants fonctionnels indépendants les uns des autres. Ces architectures présentent plusieurs avantages. Du fait de leur petite taille, les microservices peuvent permettre de gérer de manière très fine l'allocation de capacités machine. Si l'un est plus gourmand que les autres, il sera possible de lui fournir des ressources dédiées en le détachant de ses petits camarades. De plus, les microservices, du fait de leur couplage lâche, peuvent être maintenus de manière indépendante, voire même être réutilisables d'un projet à l'autre.

Des microservices bientôt standardisés

Pour répondre au mieux à ces scénarios, Microsoft indique avoir doté son Azure Service Fabric de plusieurs mécanismes. Ils recouvrent la création de l'architecture applicative, l'orchestration des microservices, mais aussi la gestion de leur montée en charge. Azure Service Fabric sera également intégré à l'environnement de développement du groupe (Visual Studio). Depuis ce dernier, il sera possible de gérer le build, les tests, le débogage et le déploiement sur Azure de son architecture, le tout en lignes de commande.

Azure Service Fabric sera lancé en bêta fin avril à l'occasion de la Build, l'événement mondial de Microsoft dédié aux développeurs. D'abord limité à Windows sur Azure (une déclinaison Linux est prévue), Azure Service Fabric sera aussi au menu du futur Windows Server 2016.

Pour l'heure, il semble bien qu'Azure Service Fabric ne repose pas sur les containers Docker. Microsoft a semble-t-il préféré s'adosser à sa propre technologie Windows pour gérer les microservices. Mais l'intégration des containers Docker à Azure est en cours. Azure Service Fabric devrait donc, à terme, les prendre en charge, ce qui permettrait une portabilité des microservices au-delà des seules applications créées via Fabric, y compris vers d'autres clouds... comme ceux de Google ou Amazon intégrant eux aussi Docker.

Microsoft / Windows

Annonces Google