Oracle Database bientôt portée sur le Cloud d'Amazon

Parallèlement, Oracle lance une nouvelle version de son outil de modélisation de base de données, et met un terme au support de Ruby on Rails dans l'IDE Netbeans.

La plate-forme de Cloud Computing d'Amazon supportait déjà MySQL. C'est autour d'Oracle Database, dans sa dernière version (11g), d'être retenue par le fournisseur. La base de données d'Oracle devrait être prise en charge par le service Amazon RDS (Relational Database Service) d'ici la fin du deuxième 2011.

Le Web Service RDS permettra de paramétrer, opérer et dimensionner le serveur de données propriétaire sur une instance Amazon. La nouvelle offre sera accessible aux clients d'Oracle sans coût additionnel. Pour ceux ne disposant pas de licence Oracle, l'instance sera tarifée à l'heure d'utilisation sans engagement de durée. La possibilité de réserver des instances sur une période de un à trois ans sera cependant offerte en parallèle, avec à la clé un tarif dégressif.  


SQL Developer Data Modeler 3.0 : modélisation de base de données


 

Cette information intervient alors qu'Oracle annonce une nouvelle version de son outil de modélisation de base de données. SQL Developer Data Modeler 3.0 intègre l'outil de gestion de versions Open Source Subversion. Une évolution qui introduit un mode de travail collaboratif, plusieurs développeurs ayant la possibilité de suivre et gérer les évolutions du code par le biais d'un référentiel partagé.
 

Oracle supprime le module Ruby on Rails de son IDE

Dans la nouvelle mouture, l'outil s'intègre également à l'IDE Oracle SQL Developer, facilitant la modélisation multidimensionnelle. Autre évolution : la gestion des modèles relationnels est optimisée par l'introduction d'un module de reporting, et la conception de règles personnalisée facilitée.    

 

Netbeans se recentre sur Java

 

Enfin, Oracle a annoncé la suppression du module Ruby on Rails de l'environnement de développement Netbeans. Il ne sera plus présent dans la prochaine version de l'IDE (7.0) attendue pour avril. Objectif affiché par le projet : se recentrer sur l'implémentation de Java 7. Oracle justifie ce choix par le constat d'une trop faible utilisation de cette possibilité par la communauté Rails.  

 

"Java SE 7 et Java Development Kit 7 (JDK 7) sont les deux prochaines échéances majeures de la plate-forme Java SE, qu'Oracle s'est engagée à fournir début 2011", explique l'équipe du projet Netbeans. "L'un de nos objectifs clés a toujours été d'offrir un support supérieur de la plate-forme Java. Pour capitaliser sur les principaux thèmes du JDK 7, notamment le support du multi-langages et la performance et la productivité des développeurs, il est nécessaire que nos ingénieurs se focalisent sur cet objectif."  

 

Amazon / Netbeans