PostgreSQL 9.2 : la base Open Source met le turbo

La mise à jour de la base de données cible les développeurs Web, JavaScript notamment. Le dimensionnement linéaire du serveur monte jusqu'à 60 cœurs.

Le groupe de développement de PostgreSQL (PostgreSQL Global Development Group) vient de lever le voile sur la version 9.2 de la base de données Open Source. Parmi les principales avancées de cette nouvelle mouture, le projet Open Source insiste sur la prise en charge de JSON. Le serveur a ainsi la possibilité de renvoyer des réponses dans ce format. Objectif : offrir une solution adéquate pour stocker des documents consommés par des API Web - reposant sur des requêtes jQuery par exemple. PostgreSQL 9.2 associe également des extensions de programmation PL/V8 (Javascript) et PL/Coffee (Coffeescript) avec HStore (stockage clef-valeur). Ce qui permet d'exploiter PostgreSQL comme une base documentaire NoSQL, et ce sans grever les performances globales du serveur.

Au-delà des langages supportés, le groupe de développement de PostgreSQL a beaucoup travaillé sur les performances et la souplesse de la base de données. Au programme : une scalabilité linéaire jusqu'à 64 cœurs, ainsi que la prise en charge des parcours d'index seuls ("index-only scans").

"Il y a aussi d'autres avancées qui jouent sur les performances comme par exemple dans la gestion des verrous, des écritures plus efficaces, la lecture directe des index et bien d'autres opérations de bas-niveau. Tout ceci permet au moteur de données de gérer des trafics et des volumes d'informations très importants", note Dalibo, prestaire spécialisé dans les infrastructures PostgreSQL. "De plus, l'arrivée de la réplication en mode 'cascade' apporte de nouvelles possibilités en termes de scalabilité horizontale. Quant aux parcours d'index seuls, ils vont révolutionner les requêtes sur les bases de type entrepôt de données, avec des performance de 2 à 20 fois plus rapides".

Télécharger PostgreSQL 9.2

Javascript / Base de données