Twitter dévoile sa Fabric d'apps mobiles

Lors de sa première conférence à destination des développeurs, Twitter a mis les petits plats dans les grands. Le site de microblogging a dévoilé une suite d'outils de développement mobile.

Twitter ne veut surtout pas manquer le coche du mobile. Le site de microblogging a profité de sa première conférence à destination des développeurs le 22 octobre pour lancer Fabric. Une suite d'outils qui a pour but de séduire les développeurs d'applications mobiles susceptibles d'intégrer ses fonctionnalités sociales.

Rappelons que les éditeurs historiquement habitués à travailler avec le site avaient été pour le moins déçus lors de l'annonce, mi-2012, de la fermeture partielle de l'API Twitter. Cela avait même provoqué une véritable levée de boucliers de la communauté. La réaction avait été telle que Twitter avait été obligé d'assouplir ses conditions. Pour la société de San Francisco, cette nouvelle initiative a donc pour but de renouer avec son écosystème.

Fabric se compose de trois briques principales. Au centre, le kit de développement Twitter (Twitter Kit) permet d'intégrer l'identification Twitter, des flux de tweets natifs, mais aussi de tirer parti de Digits : le mécanisme d'identification par SMS lancée par le site. Ensuite vient Crashlytics : un outil de débogage déjà connu sous ce même nom. Enfin, Fabric propose une solution centrée sur la création de natives ads (Mopub) qui s'intègre à l'ad network de Twitter.

Ces trois briques se présentent sous la forme de kits, qui peuvent être utilisés par le biais de plugins dans les environnements de développement Xcode d'Apple (pour iOS), Eclipse et XI for Android.

 Lire l'introduction à Fabric sur le blog de Twitter

Twitter / Blog