Windows 8 : comment l'OS gère-t-il vidéo et audio

Optimisation de la consommation CPU, de l'énergie, nouvelles API... Dans un poste sur le blog officiel de Windows 8, Microsoft détaille la manière dont le nouvelle OS prend en charge son et vidéo.

Dans un post signé sur le blog officiel de Windows 8, Steven Sinofsky détaille la façon dont le nouvel OS gère le son et la vidéo. Le président de l'activité Windows de Microsoft met d'abord en avant l'amélioration des performances comparé à Windows 7, notamment en matière de consommation CPU, de mémoire, mais aussi d'énergie. Face à ce défi, les ingénieurs de Microsoft ont notamment travaillé avec les partenaires constructeurs du groupe pour mettre en œuvre des processus d'accélération matérielle lors des phases d'encodage et de décodage.

steven sinofsky president l activite windows presente aux developpeurs presents
Steven Sinofsky, président de l'activité Windows, à l'occasion de la toute première présentation de Windows 8 (conférence Build en septembre 2011) © JDN / Antoine Crochet-Damais

"A cela s'ajoutent des améliorations de la capture grâce à l'abandon de l'API DirectShow Capture et l'implémentation d'une toute nouvelle API optimisée pour Windows 8 : Media Foundation Capture API", indique Steven Sinofsky. "Nous avons aussi amélioré le moteur d'encodage pour H.264 et VC-1, qui fait appel au CPU pour plus de rapidité et d'efficience énergétique". 

Steven Sinofsky insiste sur l'importante pour Microsoft de travailler à amélioration de la capture et du rendu vidéo (y compris HD en H.264), notamment depuis le rachat de Skype par l'éditeur. D'où l'importance de réduire le niveau de latence du processus de communication audio/vidéo (de la capture au rendu chez le destinataire, en passant par l'encodage, le streaming réseau, et le décodage). L'objectif étant, comme le recommande le standard TIA/EIA 920, de ne pas dépasser 100 millisecondes de latence audio et 145 millisecondes pour la vidéo. L'enjeu est relevé par Microsoft via un nouveau procédé de latence basse.

Pour gérer la rotation automatique d'une vidéo lors de la ré-orientation du terminal, Microsoft indique supporter les méta-données des formats MP4 et ASF (VC-1, WMV). Le post dévoile également une liste exhaustive des codecs audio et vidéo supportés pour l'interface tactile Metro de Windows 8  (voir ci-dessous). Pour cette configuration d'écran, un kit de développement (IIS Smooth Streaming Client SDK) est fourni pour adapter automatiquement le débit en fonction de la qualité du terminal et de la connexion réseau, dans l'optique de gérer au mieux mémoire tampon et qualité du rendu final. A ce kit, s'ajoute le PlayReady Client SDK qui vise à protéger le contenu vidéo payant (mais Steven Sinofsky ne détaille par ce point).

Pour finir, le responsable de Windows explique comment le nouvel OS supporte les contenus vidéo en 3D, ou Stereo 3D (S3D). "Nous prenons en charge ce format, fourni déjà par certaines caméras numériques, par le biais de DirectX 10 ou des pilotes compatibles pour le GPU de haut niveau", ajoute Steven Sinofsky.

Pas un mot sur Silverlight, l'infrastructure vidéo historique du groupe. Microsoft avait annoncé dès septembre dernier que le framework ne serait pas supporté par l'interface Metro. Et il y a quelques jours l'intégration de Flash a été officialisée dans la version d'Internet Explorer 10 pour Metro.


windows 8 codecs
Liste exhaustive des codecs audio et vidéo supportés par l'interface tactile Metro de Windows 8. © Capture

 

Windows / Streaming