Google dévoile Android Pay, sa plateforme pour applis de paiement

Contrairement à ce que Google Wallet propose, Google entend avec Android Pay laisser aux développeurs le soin de concevoir des applications de paiement.

Google Wallet est (bientôt) mort, vive Android Pay. C'est en substance ce qu'a expliqué le directeur exécutif de Google Sundar Pichai au World Mobile Congress le 2 mars, en présentant le système de paiement mobile qui tentera bientôt sa chance là où le porte-monnaie électronique de Google n'a pas su s'imposer. Le géant du Web a en effet changé son fusil d'épaule. Cette fois-ci, il devrait laisser aux développeurs extérieurs le soin de concevoir les applications : Android Pay leur servira plutôt d'outil disponible sous forme d'API, mais ne prendra pas la forme d'une application centralisée comme l'est par exemple Apple Pay.

Concrètement, Android Pay devrait permettre aux utilisateurs de stocker leurs informations de paiement et les transmettre de façon sécurisée aux applications tierces via son API. A ces applications, ensuite, de déterminer quand et où les utilisateurs pourront utiliser les cartes de paiement, par exemple via les applis des enseignes.

De la même façon qu'Apple Pay et Samsung Pay, la solution de Google fonctionnera avec un système de tokens, transformant le numéro de carte bancaire en un jeton servant uniquement à l'occasion d'une transaction, pour transmettre les données au terminal de paiement. Une façon de réduire les risques si la transmission est interceptée : le jeton déjà employé n'est plus utilisable. Android Pay utilisera le NFC comme Apple Pay et proposera une authentification biométrique comme le lecteur d'empreinte digitale du Galaxy S6 de Samsung.

Quant à Google Wallet, qui avait été dévoilé en 2011, il continuera d'exister et utilisera le framework d'Android Pay. Mais il est maintenant manifeste que Google entend se positionner davantage comme une plateforme que comme un rival direct d'Apple Pay ou de Samsung Pay. Le calendrier de sortie d'Android Pay n'est pas encore connu.

A lire aussi :

Google / Android