Avec Inspirational Stores, Michel de Guilhermier vise le segment du luxe

Le fondateur de Photoways a lancé il y a quelques mois une activité e-commerce de produits haut de gamme. Il renforce désormais son équipe et vise 200 millions d'euros de chiffre d'affaires dans six ans.

Le fondateur de Photoways revient sur le Web, avec Inspirational Stores. Loin du développement photo, cette société propose des sites e-commerce clés en main pour des marques haut de gamme. Depuis l'annonce en septembre 2006 de son départ de Photoways, on savait que la prochaine activité de Michel de Guilhermier concernerait dans le commerce électronique (lire son interview "Je monterai ma nouvelle société au premier trimestre 2007", du 28/09/06). Après cinq mois et cinq sites déjà lancés, on en sait désormais un peu plus sur le positionnement et le modèle économique de sa société.

 

"L'idée était d'inventer une nouvelle forme d'e-commerce, à la croisée des produits et des services haut de gamme", explique Michel de Guilhermier. Côté produits, le haut de gamme est bien au rendez-vous : caviar (Kaspia), macarons et épicerie fine (Ladurée), vêtements pour hommes (Daniel Crémieux), vêtements et accessoires pour femmes et enfants (Antik Batik), parfums (The Different Company), en attendant les parapluies faits main (Alexandra Sojfer). Tous les sites réalisés par Inspirational Stores ne se ressemblent toutefois pas, car chacun colle à l'image de sa marque.

 

Côté services, Inspirational Stores ne révolutionne pas le secteur, mais propose cependant un mode de livraison original, lui aussi haut de gamme. A côté des transporteurs Chronopost et UPS, les clients de ces sites peuvent commander une livraison "Gants blancs express". Il s'agit d'un service de coursiers portant gants blancs et costume, pour ajouter au luxe des articles.

 

La société ne se limite pas au luxe et parle également de produits "à très forte notoriété". Une quinzaine de marques - dont la moitié environ avait déjà un site e-commerce - auraient déjà accepté de lui confier leurs boutiques, dont l'ouverture se fera progressivement. "L'année 2008 est déjà bien remplie", assure Erik-Marie Bion. Ancien directeur général de Hi-Media, il vient de rejoindre Inspirational Stores au poste de PDG. A ce titre, il assurera la direction opérationnelle de la société. Mais les deux fondateurs Michel de Guilhermier et Martin Genot restent impliqués, en particulier en matière d'organisation, de logistique et de merchandising.

 

Inspirational Stores ne fonctionne pas comme une agence qui facturerait des honoraires à ses clients. Pas de commission non plus sur les ventes réalisées. En fait, à la manière d'un magasin franchisé, la société achète les articles à la marque, puis les revend ensuite sur un site à ses couleurs.

 

Ce que propose la nouvelle société de Michel de Guilhermier à ces marques va donc au-delà de la création d'un site. Elle prend en charge l'ensemble du processus, en particulier le développement (en partie externalisé), la logistique et la livraison (via des prestataires), le marketing et la communication en ligne. Mais dans cet étroit partenariat, la marque a son mot à dire, notamment pour la politique commerciale et le positionnement des produits.

 

Inspirational Stores s'est fixé un objectif ambitieux de 200 millions d'euros de CA en 2013. Pour l'atteindre, la société - qui compte actuellement trente salariés - veut se développer sur des marchés étrangers. En commençant par accompagner ses partenaires actuels dont la clientèle "haut de gamme" dépasse les frontières hexagonales. C'est le cas d'Antik Batik qui livre ses vêtements partout en Europe et devrait le faire dans le monde entier d'ici moins d'un mois. Au-delà de la livraison et de la traduction de sites, Inspirational Stores veut également créer des filiales capables de séduire localement de nouvelles marques. Le Royaume-Uni et l'Allemagne pourraient ouvrir en 2008, avant les Etats-Unis en 2009.

Photoways / Chiffre d'affaires