Amazon, Walmart... ralentis par une attaque de déni de service

Aux Etats-Unis, les acheteurs à la recherche de cadeaux de dernière minute chez les grands e-commerçants américains ont dû être surpris, le 23 décembre après-midi, de la lenteur de leurs sites. Amazon.com, Walmart.com ou encore Expedia.com ont en effet été touchés par une attaque de déni de service distribué (DDoS) visant les data centers californiens de UltraDNS, le gestionnaire de DNS (qui relie les noms de domaine aux adresses IP des serveurs) de ces marchands. Très ralentis voire entièrement déconnectés le temps de l'attaque, les sites marchands ont retrouvé une activité normale au bout de quelques heures.

Serveurs / Etats-Unis