Comment e-commerce et mobile connectent les points de vente Le mobile trouve peu à peu sa place

Naturellement, le mobile est un axe primordial de la digitalisation des points de vente. Marc Lolivier de la Fevad note qu'il a beau être surtout utilisé aujourd'hui sur des ventes flash et des formats d'enchères, il a également un potentiel très intéressant en matière d'achat sur mobile en magasin : "Le taux de transformation moyen sur Internet est de 2 %, tandis qu'il est de 55 % en magasin."


Ainsi, Conforama lancera l'an prochain une plate-forme commune avec la Maison de Valérie, qui a rejoint l'enseigne en avril 2010. "Les clients mobiles qui nous intéressent particulièrement sont ceux qui viennent de déménager : ils n'ont plus Internet mais surconsomment chez nous", souligne Arnaud Wielgus.


nicolas manzi (unibail-rodamco)
Nicolas Manzi (Unibail-Rodamco) © C.Debise / JDN

Unibail Rodamco, qui opère 90 centres commerciaux en Europe, s'est doté il y a quelques mois d'une vraie stratégie mobile. Nicolas Manzi, son directeur Internet et CRM, explique être en train de tester dans le centre commercial des Quatre Temps, à la Défense, un réseau de 270 points de contacts wifi permettant de géolocaliser à 2 mètres près la position des utilisateurs de smartphones, hors iPhone (Apple interdit pour l'instant ce type de géolocalisation). "L'idée est de combattre tous les micro-stress liés à la visite d'un centre commercial, notamment en aidant le consommateur à s'orienter." Unibail Rodamco réalise le même test au centre commercial Maquinista de Barcelone, en Espagne, pour mettre à l'épreuve un autre prestataire, avant de déployer le service sur ses autres centres commerciaux.


Une géolocalisation qui devrait bientôt s'accompagner de services de couponing : "Dans un deuxième temps sera mis en place un système de push, annonce Nicolas Manzi. Il sera non nominatif, nous nous adresserons par exemple à un smartphone dont nous avons identifié que son possesseur aimait la mode féminine. Restera à trouver le juste milieu pour ne pas être trop intrusif, et arbitrer entre les centaines de magasins qui voudront communiquer par ce biais."


Le groupe évoque en outre des projets en matière de paiement mobile, liés en particulier à sa carte cadeau. Il se dit par ailleurs en discussion avec des acteurs comme Pixmania ou Bazar Chic et travaille déjà avec Groupon et Groupolitan. Unibail Rodamco réfléchit également à des opérations avec d'autres acteurs des ventes événementielles.

 

Houra / Yves Rocher