A quoi ressemblera le cyber Noël 2008 ? Verbatim

Globalement satisfaits de leur expérience du e-commerce, les répondants à l'enquête du Journal du Net se montrent plus exigeants à Noël, mais aussi encore plus ravis que d'habitude du gain de temps et d'énergie qu'ils trouvent en ligne. Voici quelques unes de leurs réflexions.

 

  J'ai décidé de ne plus acheter de produits techniques sur Internet, car trop souvent ils ne sont pas disponibles en stock. Pire, nos achats nous sont débités avant même que le e-vendeur n'ait commandé notre matériel auprès de son (ses) fournisseur(s). Je comprends qu'il s'agit là d'un bon "business plan" pour le e-vendeur, mais je ne veux plus être le dindon de la farce.

 

  Grâce à Internet, on n'est pas obligé de subir la foule des magasins et on achète moins de bêtises. Du coup, on gagne du temps et de l'argent !

 

  C'est un moyen rapide de faire ses achats : pas de fatigue ni de perte de temps et la comparaison facilite le choix quand on hésite.

 

  Les vendeurs en ligne rendront fidèle leur clientèle s'ils ajoutent, surtout en période de fête, des petits plus : un papier-cadeau extrêmement original, un mini-cadeau pour l'acheteur, etc.

 

  La disparition des petits magasins au profit des grandes surfaces a enlevé pour moi l'intérêt du lèche-vitrine, d'autant que et le contact humain est trop froid. Alors autant faire ses achats dans une ambiance connue : la maison !

 

  J'habite en Guadeloupe et il n'y a pas beaucoup de livraison pour les DOM-TOM, c'est vraiment dommage...

 

  Les achats sont moins "impulsifs" lorsqu'ils sont faits à la maison. On prend le temps et les étapes de paiements (avec plusieurs étapes de validation) permettent de bien prendre conscience de l'achat et de son montant.

Noel / Verbatim