Pour Aurélie Filippetti, Amazon doit payer ses impôts en France

Selon la ministre de la Culture, les impôts que paye en France l'e-commerçant américain sont loin de correspondre au montant de ses ventes dans l'Hexagone.

Amazon doit payer ses impôts en France, a affirmé la ministre de la Culture Aurélie Filippetti dans un entretien au Républicain Lorrain. "Aujourd'hui, ils nous disent : 'Ah mais nous, on respecte la loi'. Sauf qu'aujourd'hui on voit bien que l'ensemble du chiffre d'affaires réalisé par Amazon sur le sol français ne correspond pas à l'impôt sur les sociétés qu'ils payent", s'insurge-t-elle. Et de rappeler son intention de mettre en place "de nouvelles règles pour les acteurs du numérique, notamment Amazon".

Le mois dernier, Aurélie Filippetti avait déjà accusé Amazon de "dumping". Pour mettre fin à ces pratiques, la ministre envisage d'interdire de cumuler la gratuité des frais de livraison avec la réduction de 5% sur le prix des livres.

Amazon / Chiffre d'affaires