La Poste empêchée de signer un partenariat avec Mondial Relay

L'Autorité de la concurrence a suspendu la signature d'un accord entre le groupe public et le transporteur privé.

L'Autorité de la concurrence a prononcé le 12 mai une "mesure d'urgence" à l'encontre de La Poste, qui négocie depuis plusieurs mois un partenariat avec Mondial Relay, filiale de livraison en point relais des 3 Suisses. L'autorité déclare vouloir ainsi "sauvegarder la concurrence dans le secteur de la livraison de colis aujourd'hui en pleine expansion" et prévenir "un assèchement de la concurrence sur le marché".


Coliposte domine en effet le secteur avec 17 000 points de livraison et 250 millions de colis transportés en 2010. Le réseau de Mondial Relay se compose de 4 300 points de retrait. Kiala, à l'origine de l'initiative de l'Autorité de la concurrence, compte pour sa part 5 600 points de livraison. L'autorité craint en outre qu'un tel accord incite Mondial Relay lui-même à ne plus essayer de concurrencer La Poste. Une décision sur le fond sera apportée dans les mois à venir.

La Poste / Logistique