Les e-marchands peinent à améliorer leur rentabilité L'e-commerce représente 5% de la consommation des ménages

Côté chiffre d'affaires, le total des ventes réalisées par les 60 sites interrogés a progressé de 17%. Une croissance tirée par l'habillement mais devenant plus modeste dans le high-tech et chez les leaders du secteur.


Le poids de l'e-commerce dans la consommation des ménages poursuit sa progression pour atteindre 5% en moyenne en 2011. A l'horizon 2020, l'étude CCM Benchmark / Webloyalty prévoit que cette part atteindra environ 8%. A ce moment-là, elle dépassera 40% dans le voyage, frôlera 20% dans les produits culturels et s'approchera de 16% dans le prêt-à-porter.


poids de l'e-commerce dans la consommation des ménages
Poids de l'e-commerce dans la consommation des ménages © CCM Benchmark

Revenus / Rentabilité