Entre click&mortar et pure players, les axes de croissance divergent

Stratégies croissance e-commerce Pour maintenir une croissance autour de 14%, les deux catégories d'e-commerçants ne misent pas sur les mêmes chantiers stratégiques.

La croissance des e-commerçants français devrait se relever légèrement cette année, d'après une enquête CCM Benchmark pour Webloyalty. Descendue de 18% en 2011 à 14% en 2013, elle devrait passer à 16% chez les pure players et 17% chez les click&mortars, selon les 50 sites interrogés.

Mais pour soutenir cette croissance, les uns et les autres ne misent pas sur les mêmes leviers. Ainsi, les acteurs traditionnels comptent avant tout sur le multicanal (72%) et la personnalisation de leur offre (52%). Quant aux pure players, ils placent le m-commerce (75%) et l'international (60%) au rang de premières priorités. Ils sont d'ailleurs 89% à tabler sur une hausse du poids de l'étranger dans leurs ventes, contre 50% des click&mortars.

webloy ccmb 1bis
Les leviers de croissance des pure players et des click&mortar, en France en 2014 © CCM Benchmark / Webloyalty, mai 2014

Si les axes stratégiques des pure players et des retailers divergent, quasiment tous ont à cœur d'améliorer l'efficacité commerciale de leur site via son ergonomie. Nombreux également sont ceux qui désirent mettre en place ou optimiser des mécanismes de recommandation de produit : 63% chez les pure players, 52% chez les retailers.

webloy ccmb 2bis
Les chantiers d'amélioration de l'efficacité commerciale des pure players et des click&mortar, en France en 2014 © CCM Benchmark / Webloyalty, mai 2014

Autour du même sujet