Jean-Baptiste Descroix-Vernier (SNMP) "Nous lançons un syndicat des acteurs du marketing à la performance"

Le fondateur de Rentabiliweb a décidé de rassembler ses pairs sous l'égide d'un syndicat qui veut rendre le marché de la performance plus mature, plus encadré et mieux écouté.

Quel est la genèse de ce Syndicat National du Marketing à la Performance ?

jvdb 275
Jean-Baptiste Descroix-Vernier a été élu président du syndicat pour une durée d'un an. © S. de P. Rentabiliweb

Nous sommes partis d'un constat : notre secteur ne cesse de grossir et représente aujourd'hui entre 15 et 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour les e-commerçants français au travers d'activités telles que l'affiliation, le cashback, le retargeting ou AdWords. Le secteur est en pleine croissance et il crée de l'emploi. Il est aujourd'hui arrivé à un stade de maturité qui légitime la naissance d'une instance représentative. D'autant plus que nous sommes en retard sur d'autres : la Performance Marketing Association (PMA) est née en 2008 aux Etats-Unis.

D'où la naissance de ce Syndicat National du Marketing à la Performance, dont nous venons de déposer les statuts et dont j'endosse la fonction de président pour un exercice d'un an.

 

Vous évoquez l'affiliation, celle-ci est déjà représentée par le Collectif des Plateformes d'Affiliation. N'y a-t-il pas un risque de doublon  

Il n'y aucun risque de doublon, je vous rassure. Comme son nom l'indique, le CPA cible les plateformes d'affiliation... Nous voulons également parler à tous les autres acteurs du marketing à la performance. Il n'en reste pas moins que nous serons sans doute susceptibles de travailler main dans la main avec le CPA, au vue de nos intérêts communs.

Le SNMP a été créé par 4 des plus gros cashbackeurs français : Rentabiliweb, Plebicom, RetailMeNot et iGraal mais a vocation à recevoir tous les autres acteurs de la filière. Nous avons déjà reçu beaucoup de demandes d'adhésion et commencerons à annoncer de nouveaux membres dans les jours à venir.

 

Lorsque l'on parle performance en France, on pense souvent à Criteo. Va-t-il vous rejoindre ?

C'est encore trop tôt pour le dire mais Criteo, comme d'autres, tel qu'un Weborama, a tout à fait sa place au sein du Syndicat National du Marketing à la Performance.

 

Quels sont vos objectifs ?

Toutes les instances de ce type doivent répondre à plusieurs objectifs qui sont : fédérer les acteurs de la filière, apporter un peu plus de maturité au secteur, permettre l'accueil de nouveaux adhérents et représenter tout ce monde auprès des acteurs institutionnels ou autres organismes. Nous allons publier des chartes de déontologie auxquelles souscriront nos adhérents pour offrir des garanties aux e-commerçants qui travailleront avec eux. Logiquement, le cashback sera le premier concerné... mais d'autres viendront.

Nous n'hésiterons pas non plus à prendre position, lorsque nécessaire, via des doctrines ou des publications. A titre personnel, je suis très attaché à la problématique de protection des données personnelle que je suivais de très près lorsque j'étais vice-président du Conseil National du Numérique. Le SNMP se prononcera sans doute aussi sur le Guide des bonnes pratiques concernant l'usage des cookies publicitaires, élaboré par les acteurs du marché (AACC, la Fevad, le SRI, l'IAB, l'Udecam, l'UDA...)

 

Le lobbying figurera-t-il dans votre feuille de route ?

Bien sûr, nous ne voulons pas être une simple instance représentative, nous aspirons également à discuter avec les membres du Parlement et pouvoir exécutif. J'ai déjà demandé une audience auprès de la ministre de l'Economie Numérique. Le secteur mérite d'être écouté.

 

Diplômé d'une licence de droit privé, d'une maîtrise de droit des affaires, d'un DESS de droit fiscal d'entreprise et d'un DJCE (Diplôme de Juriste Conseil d'Entreprise), Jean-Baptiste Descroix-Vernier quitte le Barreau de Lyon en 1999 pour devenir chargé de mission du Groupe Hélios. En 2002, il crée Rentabiliweb, qui compte aujourd'hui plus de 250 salariés, présent dans 8 pays et a réalisé un chiffre d'affaires de 83,3 millions d'euros en 2011. La société est cotée sur le compartiment B d'Euronext, Paris et Bruxelles. Jean-Baptiste Descroix-Vernier est Administrateur et Président de St Georges Finance, l'actionnaire majoritaire de Rentabiliweb Group, et président du conseil d'administration de Rentabiliweb.

Chiffre d'affaires