Cinq conseils pour bien louer sa base de contacts (Re)qualifier pour vendre plus et plus cher

Plus une base est qualifiée, plus les contacts qu'elle contient ont de la valeur. Avant d'espérer louer une base, il faut donc procéder à l'enrichissement des données qu'elle contient et à un nettoyage des contacts peu réactifs. Là encore, "le jeu concours reste la meilleure opération à mettre en place pour augmenter la qualification d'une base ", indique Patrick Pedersen, directeur général de Maximiles. "L'internaute ne ment jamais sur les informations qu'il communique quand il escompte un gain", souligne de son côté le directeur marketing de Directinet, Laurent Judkiewicz. 

 

Pour disposer d'une base susceptible d'intéresser des annonceurs, la quantité de contacts ne suffit pas. Les critères de segmentation sont donc importants. Le nom, le prénom, l'âge, le sexe et l'adresse e-mail sont les éléments essentiels dont un éditeur doit disposer pour espérer louer sa base de contacts. Des indications sur la zone géographique de résidence (dans l'idéal un code postal) peuvent s'avérer intéressantes. Mais les éléments de segmentation les plus importants concernent les informations touchant à son cœur de cible. Un éditeur de site automobile doit par exemple disposer d'informations sur le type de véhicule que possèdent ses lecteurs et la date de dernier achat. 

 

"Il ne faut surtout pas se brider sur le nombre de critères de segmentation d'une base, explique Laurent Judkiewicz. Mais il faut que tous les critères de segmentation soient en phase avec sa cible." Il peut par exemple s'avérer périlleux pour un site parental de demander sa tranche de revenus à une jeune maman. "L'éditeur doit savoir faire la part entre les critères qui reposent sur les déclarations de l'internaute et ceux qui peuvent être obtenus grâce au dataminig", précise Laurent Judkiewicz. Attention, une base ne doit en aucun cas comporter d'informations discriminantes sur les contacts, comme des informations d'ordre médicales.

Vendre