Cnil : bilan et chantiers 2010

A l'occasion de la publication de son rapport annuel 2009, la CNIL fait le point sur les nouveaux défis en matière de protection des données en 2010. Décrypage

La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) vient de publier son 30ème rapport d'activité pour l'année 2009. Ce rapport  révèle toute l'importance de cette Autorité Administrative Indépendante qui apparaît aujourd'hui comme l'une des gardienne essentielle du principe de protection de la vie privée et des données à caractère personnel.

Au cours des 12 mois de l'année 2009, la CNIL et ses agents ont réalisés pas moins de 719 délibérations 270 contrôles réalisés, 68 185 traitements de données nominatives enregistrés, 4 265 plaintes reçues,  2 217 demandes de droit d'accès indirect aux fichiers de police enregistrés etc.

Dans le cadre de ses relations avec  les responsables de traitements, observons que seulement 5 refus ont été rendus par la CNIL contre 544 autorisations de traitements de données sensibles ou nécessitant cette aval préalable. De même, la Commission a été amenée à se pencher sur 35 traitements à risques pour avis et à donner pas moins de 900 autorisations relatives à des systèmes biométriques.

Cette montée en charge de la mise en place de systèmes biométrique est d'ailleurs à rapprocher aux systèmes de vidéosurveillance qui ont donné lieu à  3 054 déclarations en une seule année.

A cette activité particulièrement dense, la CNIL ne manque pas d'ajouter une mention à ses prochains chantiers pour l'année 2010; a ce titre, elle  annonce comme étant ses prochains défis :
 
-    la protection de l'image sur internet,
-    la labellisation,
-    la géolocalisation des véhicules des particuliers,
-    la communication politique à l'heure des nouvelles technologies,
-    la mesure de la diversité et le recrutement en ligne.

Autour du même sujet