Comment bien se préparer au cyber rush de Noël

A l'approche de Noël, tous les canaux du marketing en ligne sont généralement exploités pour générer un maximum de commandes. Voici lesquels.

Dès début novembre, les plus grands sites prennent les couleurs de Noël et appliquent leur stratégie pour faire face au cyber rush et satisfaire la clientèle. En effet, les e-commerçants se préparent méticuleusement à recevoir et optimiser la visite des internautes car cette saison multiplie généralement par deux leur chiffre d'affaire, ne laissant aucune place à l'erreur !

En passant à la loupe les sites marchands préférés des consommateurs, la recette du succès  consisterait à combiner des actions visant à maximiser la visibilité et à augmenter les taux de conversion. Tous les canaux du marketing en ligne sont généralement exploités pour générer un maximum de commandes.

Les e-commerçants mettent notamment au point des stratégies d'affiliation afin de diffuser leur catalogue de produits sur des sites Web affiliés et ainsi, améliorer leur visibilité. Pour ce faire, ils proposent des bannières ou des animations que les affiliés peuvent utiliser sur leur site ou leurs réseaux pour recommander les produits phares du marchand et bénéficier au passage d'une commission. Pour faire la différence face aux grandes marques, les plus petits acteurs privilégieront les produits niches et spécifiques à Noël. Ils proposeront également des offres commerciales attractives.

Dans cette même optique, ils peuvent aussi avoir recours à l'achat de mots clés et adapter leur SEO (Search Engine Optimization) en cette saison particulière. Google recommande notamment l'utilisation de son outil Google Tendances des recherches pour travailler justement son positionnement en utilisant les mots les plus recherchés à un moment précis.

D'autre part, l'envoi de newsletters est un véritable atout pour le merchandising et valoriser les produits vedettes tout en intégrant des offres promotionnelles. En effet, nombreux sont ceux qui proposent des achats intéressants pour gâter l'internaute et s'assurer qu'il n'achètera pas sur un autre site ! Dans la pratique, on observe des offres valables sur une période limitée, des frais de port gratuits à partir d'un certain montant d'achat, des ventes flash, des lots de produits, des séries limitées ou encore des services originaux comme l'emballage gratuit joint au colis.

Il est également recommandé aux e-commerçants de conseiller une sélection de produits « à ne pas manquer ». Cela peut prendre la forme ludique d'un « moteur à cadeaux » où, en intégrant ses critères (sexe, âge, passions et hobbies), plusieurs articles sont proposés à l'internaute et parfois comparés pour lui donner des idées et lui permettre de faire un choix judicieux. La clientèle apprécie ces propositions et les ajoute généralement au panier. D'après le comportement d'achat et les produits déjà sélectionnés, le site peut aussi proposer spontanément des articles complémentaires ou additionnels. Autant de solutions qui faciliteront la vie de l'internaute et le satisferont mais qui garantiront également un panier moyen !
 
Enfin et surtout, la logistique et la livraison des achats sont primordiales dans cette course contre la montre. S'assurer des services d'un bon logisticien est incontournable et jouer la transparence est également recommandé : pour ce faire, les e-commerçants sont encouragés à être compétitifs mais aussi à communiquer sur les délais de livraison. Dans ce sens, nombreux sont ceux qui indiquent clairement sur la page d'accueil et toutes les fiches-produits la date limite au-delà de laquelle la livraison pour Noël ne sera plus assurée. Certains sites permettent aux webmarchands de comparer les frais de transport et de livraison des colis pour bien choisir le logisticien qui acheminera les cadeaux de Noël dans des conditions optimales.
 
Pourquoi un tel succès ?
Le e-commerce est le point de vente idéal : les consommateurs, armés de leur liste de cadeaux ou à la recherche d'idées, peuvent rechercher sur la toile les articles qui raviront petits et grands et ce, depuis leur domicile et à n'importe quelle heure.

En complément de la consultation des catalogues de sites de vente en ligne, les consommateurs peuvent aussi se référer aux blogs pour connaître les tendances, aux boutiques préférées suivies par leurs proches sur les réseaux sociaux à l'image de Facebook pour viser juste ou encore, aux commentaires laissés par les utilisateurs pour privilégier la qualité. Après avoir trouvé son bonheur, on peut généralement compter sur des prix compétitifs et une livraison à la carte et à distance... En résumé, tout est à portée de clics pour faire facilement et rapidement des achats malins. L'étude publiée fin octobre par eBay et TNS Sofres2 va dans ce sens puisque, d'après elle, les principales motivations pour effectuer davantage d'achats sur Internet seraient le prix (67%), la possibilité de faire ses achats à n'importe quel moment (66%), l'aspect pratique qu'offre Internet (65%) ou encore  le gain de temps (62%).

Y a-t-il un "après Noël" ?
Parce qu'il arrive parfois au père Noël de s'y perdre dans les goûts et les couleurs, certains malchanceux se consolent désormais en revendant, troquant ou même louant leurs cadeaux sur la toile. En effet, eBay a constaté au lendemain de noël 2009 un pic de fréquentation sur son site. A croire que la folie de Noël pourrait bien s'étendre au-delà du 25 décembre et permettre aux professionnels du e-commerce de continuer à enregistrer une forte activité jusque fin janvier.
 
Ainsi, le commerce électronique en période de fête semble plein de ressources du côté de la vente et de la revente des cadeaux et laisse penser qu'il continuera à se développer ces prochaines années ! 

Autour du même sujet