Les TPE et les médias sociaux : peur ou timidité ?

Aujourd’hui, les grandes entreprises utilisent Internet et notamment les réseaux sociaux pour promouvoir leur image et leurs produits. Ce n’est pas le cas des PME, encore moins des TPE. Dont une proportion importante ignore encore toutes les possibilités offertes par les médias sociaux.

Deux raisons majeurs à cela : la première, la présence sur le web via un simple site n’est pas encore une évidence ; 75% des TPE françaises sont absentes du web. Et la deuxième raison, l’utilisation des médias sociaux est un coût supplémentaire à la charge de la TPE.
Alors que faire ?
En fonction des objectifs commerciaux identifiés, il faut se demander si l’utilisation des médias sociaux peut-être pertinente ou complémentaire d’une campagne classique pour ce type de structure : emailing, prospectus ou achat d’espace au niveau local.
C'est quelque chose qui peut sembler évident, mais qui est oublié par la plupart des chefs de petites entreprises qui, pris dans leur activité, refusent d’investir dans leur propre promotion en ligne. Ils luttent pour préserver leurs marges et ne se rendent pas compte que pour un investissement moindre, on peut obtenir d'excellents résultats, notamment par le biais des réseaux sociaux les plus fréquentés – Facebook, Twitter, Viadeo, Linkedin -, dont les principaux avantages sont qu'ils fournissent une plate-forme pour atteindre une distribution plus importante et une meilleure connaissance de sa clientèle :

* Les réseaux sociaux
permettent d’interagir avec ses clients : il est un bon moyen d'identifier de nouveaux besoins et des niches de marché. Il permet un échange en temps réel et valorise le client qui « entre » en relation avec son prestataire.
* Une prospection plus affinitaire peut être construite
en choisissant de publier des contenus (prestations réalisées, points de vu sectoriels..). Cela permet, non seulement de toucher de nouveaux clients, mais aussi d'améliorer son image de marque et sa réputation en ligne.
* Les réseaux sociaux peuvent stimuler son site web ou son blog :
la stratégie peut être de fournir du contenu sur ses réseaux sociaux afin de faire venir les internautes sur son site. La clef est de fournir une information de qualité et d’essayer d’éviter de tomber dans l'auto-promotion injustifiée et ennuyeuse pour le lecteur.
D’autant plus, qu’en augmentant les visites du site de l’entreprise, la position dans la liste des résultats de recherche n’en sera que meilleure. Et quand on sait que le premier réflexe d’un futur client est de rechercher son prestataire par le biais des moteurs de recherche (Google, Yahoo!, Bing!), cette stratégie n’en sera que gagnante.
Toutes ces mesures renforcent la réputation de l’entreprise, son image de marque, sa notoriété et permettent d'élargir son portefeuille de prospects et, à plus long terme, ses ventes.

 

Autour du même sujet