"Store locator" : les bonnes pratiques que vous devez connaître

Le Nielsen Norman Group («Vol. 11: Store Finders and Locators») a compilé les bonnes pratiques pour un Store Locator efficace.

Cette étude du Nielsen Norman Group rassemble 56 recommandations de design et de fonctionnalité indispensables, résumées en quelques points ci-dessous.

Un bon Store Locator doit permettre à l’internaute de :

  • Trouver le(s) point(s) de vente le(s) plus proche(s) de lui, de mener des actions « push » vers les consommateurs : le produit vient à eux
  • Obtenir des informations fiables sur ce(s) magasins : adresse, mais également numéro de téléphone, horaires d’ouverture, produits vendus etc.
  • Récupérer le plan d’accès vers le(s) magasin(s).

Idéalement, il doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • Une page «ville», qui liste les points de vente dans la ville en question,
  • Une page par point de vente,
  • Des contenus optimisés pour les moteurs de recherche (SEO compliant).

En effet, 64 % des internautes «googlisent» les magasins : l’objectif est que le lien vers le Store Locator soit le plus haut possible dans la liste des réponses à une requête du type « marque + ville ». Pour cela, le Store Locator doit respecter les bonnes pratiques SEO : URL dédié, contenu local et spécifique à chaque ville ou à chaque magasin.

  • Une détection automatique de la localisation de l’internaute, afin de lui proposer par défaut les points de vente à proximité de son emplacement. Cette détection peut se faire par géo-IP sur les PC fixes, ou par triangulation sur mobile.
  • Des fonctionnalités de mise en relation avec le point de vente (email, inscription à une newsletter etc.) : le Store Locator devient alors un outil de génération de leads pour la marque et les points de vente.
  • Le Store Locator doit être en plus «Mobile Friendly» :

1/3 des mobinautes anglais, et plus de 40 % des mobinautes américains ont déjà utilisé leur smartphone pour trouver l’emplacement ou les horaires du magasin le plus proche. 24% des requêtes mobiles sur Google, et 53% des requêtes mobiles sur Bing ont un caractère local.

  • Enfin, en tant qu’administrateur de votre site internet, le Store Locator doit impérativement être Plug&Play. Il doit pouvoir s’intégrer à votre site, tant dans son architecture que son graphisme, et ce, quel que soit le moment de son implémentation (à la création d’un site ou pas).

Il est indispensable de pouvoir garder la main sur son développement, qui dépend de votre évolution commerciale : ajout, suppression de magasin, promotions en cours, etc.

Autour du même sujet