Transformer les données de type Big Data en données intelligentes

Chez Google, Facebook, Amazon et Apple, la révolution du Big Data a transformé le parcours du consommateur sur tous les canaux de communication. Elle a même influé sur le résultat d'une élection présidentielle.

Cette transition s'accompagne à la fois d'enjeux et d'opportunités considérables pour les détaillants. Lors de notre présentation « How Relevance Can Get Your Brand Elected » à la convention NRF Big Show, Rayid Ghani (responsable scientifique dans le cadre de la campagne Obama for America) et moi-même avons expliqué comment les spécialistes de l'analyse des données ont utilisé des méthodes stratégiques pour exploiter et transformer les données de type Big Data en données intelligentes, afin de gagner des voix et d'en tirer parti.
Les analogies entre l'exploitation des données dans le cadre de la campagne d'Obama et mon expérience chez Amazon et RichRelevance sont profondes : il existe trois façons d'utiliser les données opérationnelles et il faut avancer prudemment vers un objectif très précis en suivant une méthode agile éprouvée rapidement. Les méthodes d'exploitation des données sont l'analyse, l'anticipation et l'interruption, et l'optimisation. Elles transcendent l'émergence du « Big Data » et ont des répercussions plus importantes qu'au siècle dernier, comme les leçons tirées de leurs échecs. Le « grand projet de transformation » est voué à l'échec ; seules les implémentations itératives permettent de bénéficier de l'énorme ROI des technologies orientées données. En parcourant le hall d'exposition, j'ai finalisé mes prévisions personnelles pour 2014 :

1. L'année 2014 nous mettra à l'épreuve

Nous devons connaître notre identité, savoir qui nous sommes pour nos clients et comment en tirer le meilleur parti. Cet enjeu existe dans un écosystème très concurrentiel et hostile : Amazon monte en puissance et ne s'arrêtera pas là ; Google, eBay, Apple et Facebook seront-ils des partenaires ou des adversaires ?

2. Retour sur investissement dans une stratégie omnicanal à grande échelle

2014 sera la première année où un nombre suffisant d'études de cas historiques de stratégies omnicanal justifient un investissement systémique. Les détaillants peuvent investir dans 5 à 10 grands projets et chacun peut tirer parti des réussites et des échecs des années passées.

3. Émergence du Big Data, deuxième année sur cinq

Le Big Data est une tendance à long terme. Nous sommes encore au début de la phase d'adoption, où les spécialistes qui maîtrisent la technologie et les enjeux métier peuvent réussir. Toutefois, un nombre insuffisant de professionnels comprennent parfaitement les capacités de la technologie, le retour sur investissement qui en découle ou les risques inhérents pour que 2014 soit l'année de son adoption à grande échelle.
Cela dit, le Big Data est complexe et de nombreuses années d'investissement et d'apprentissage seront nécessaires pour que son exploitation arrive à maturité. Les dirigeants le savent et cette année sera celle où des investissements importants seront réalisés en termes de temps et de budget.   

Big Data