E-tourisme : une stratégie mobile oui, mais une stratégie globale avant tout

Pour tirer la croissance sur le marché de l’e-tourisme et répondre de manière pertinente aux besoins des voyageurs, les startups ont avant toute chose besoin de penser et de développer leur activité de façon mondialisée.

Les nouvelles technologies de recherche et de réservation, les plates-formes de partage de recommandation ainsi que les applications de Voiture de Tourisme avec Chauffeur (VTC) ont attiré beaucoup d’investisseurs ces dernières années. C’est en partie dû à ces nouveaux acteurs de l’économie du Tourisme qui ont su tirer parti du développement du mobile tout en apportant une nouvelle dimension dans le service de réservation, toujours plus pratique, plus rapide, et plus abordable. Le phénomène a suscité depuis 2009 des investissements considérables dans de nombreuses startups de plus d’une quarantaine de pays.
Par exemple, 138 millions de dollars ont été levés en Grande Bretagne, 96 millions en Allemagne et 81 millions en France.
L’e-tourisme français montre des signes de maturité. Le poids du voyage en ligne et la montée en puissance de la part du mobile sont les tendances de fond qui caractérisent l'e-tourisme à l’heure actuelle en France, selon une enquête PhoCusWright. Le taux de pénétration du online, de 45 % aujourd’hui, devrait passer à 48 % en 2015.
Les investisseurs prennent des risques en misant sur des startups du secteur de l’e-tourisme dont la concurrence n'a jamais été aussi féroce. La pression est forte ! Pour devenir leader de son marché, les startups doivent bâtir une entreprise mondialisée dès le premier jour.

Il faut donc penser « Global First » avant « Mobile First »

Certes, la dimension Mobile est extrêmement important dans le domaine technologique néanmoins dans le secteur du Voyage, l’atout est certainement l’approche globale.
Il est primordial de développer une activité avec une portée internationale afin de garantir l’accessibilité du service partout et par tous.  Aborder le marché local et les quelques pays voisins n’est plus adapté :  il faut désormais placer le mobinaute, le consommateur, et le voyageur au centre d’un même dispositif global qui répond à leurs besoins indistinctement de la zone géographique où ils se trouvent.
Pour dépasser ses concurrents, une approche globale est essentielle. Les voyageurs souhaitent organiser tous leurs déplacements à travers un seul service sans avoir besoin de télécharger des services locaux lorsqu’ils arrivent à leur aéroport de destination.
Si les applications et les services locaux sont la seule option possible, les voyageurs s’inquièteront de savoir si ceux-ci sont fiables, sûrs et abordables. Cela impose de passer du temps à chercher la bonne application tout en devant saisir à nouveau ses coordonnées bancaires. Ce constat prouve qu’un service global primera toujours sur un local.
Les startups du secteur du Voyage peuvent adopter une approche globale garantissant la même qualité de service en éliminant les risques et les contraintes liés aux services locaux. Les voyageurs d’affaires, souvent pressés et exigeants, se tourne généralement vers une plate-forme mondiale accessible depuis n’importe quel pays, avec les mêmes standards de qualité à travers le monde. Ces utilisateurs savent qu’il n’y a aucune mauvaise surprise aussi bien sur le plan de la tarification qu’au niveau de la prestation.
L’approche globale est stratégique pour connaitre une croissance rapide. L'internationalisation du service a un impact sur les réservations. Par exemple, les réservations Multi-villes représentent une part croissante de l’activité des VTC, en augmentant de 14,2 % à 28,9 % sur l’ensemble des réservations du marché mondial. En Europe, ce mode de consommation des services VTC constitue même 32 % des réservations totales.
Bâtir rapidement un service mondial de voyage est toutefois plus facile à dire qu'à faire. Pour dépasser leurs frontières, les startups ont intérêt avant toute chose à identifier les meilleurs partenaires locaux. Ce type de partenariat technologique peut être une chance mais également porteur d’incertitudes pour les entreprises locales. Il est donc stratégique de proposer des offres aussi attrayantes que transparentes sur la base de taux fixes. Les entreprises locales seront en effet plus intéressées par une opportunité fondée sur la transparence des prix et un niveau précis d’activité prévisionnelle.
Grâce à une telle démarche, les opérateurs locaux peuvent savoir exactement à quoi s'attendre.

Les start-up doivent également être conscientes des différences culturelles pour adapter leurs services au mieux. Par exemple, en Asie et au Moyen-Orient, la taille et la marque des voitures proposées par les services de VTC sont des critères essentiels pour les clients. Pour preuve, les services Premium sont deux fois plus utilisés en Asie que dans le reste du monde. Aux États-Unis, les usagers ont tendance à réserver les courses avec chauffeurs de façon plus spontanée que les clients asiatiques qui prévoient leurs déplacements longtemps à l’avance. Cette analyse du marché et des habitudes des clients permet d’anticiper les besoins et d’adapter le service à la demande.
Bien que les stratégies Mobile aient propulsé certaines entreprises du Web, il n'en est pas nécessairement de même pour l'industrie du Voyage et de l’e-tourisme. Naturellement, l’approche Mobile est un vecteur de succès mais les spécificités du marché de l’e-tourisme font qu’il faut également penser à l’universalité du service en garantissant des standards de qualité et de la simplicité pour l’utilisateur. Avec son expansion, le marché s’est incroyablement complexifié. Le nombre et les gammes de services se sont démultipliés de façon exponentielle. Le voyageur est noyé dans un océan d’offres qu’il ne connait pas. C’est pourquoi, il aura toujours tendance à se tourner vers des références internationales connues et éprouvées.
La technologie de service dans l’e-tourisme a vocation à rendre le voyage plus rapide et plus simple. Seules les start-up véritablement mondialisées seront en mesure d’apporter ce niveau de service.

Autour du même sujet