Six choses à savoir sur l’automatisation du marketing en 2015

Cette année sera celle où la personnalisation prendra toute sa dimension pour apporter une valeur réelle et durable aux clients. Les tendances du marché laissent penser que le moment est venu. Décryptage de 6 tendances qui vont, selon moi, émerger.

La technologie de la publicité et la technologie marketing ne se contenteront plus de cohabiter, elles vont fusionner.

Si l’on se figure un graphique dont l’abscisse et l’ordonnée représentent respectivement l’échelle et la personnalisation, l’automatisation du marketing a depuis toujours occupé le coin supérieur gauche. En effet, elle a été hautement personnalisée mais très difficile à généraliser. De leur côté, les entreprises de technologie de la publicité, pour lesquelles la généralisation est simple mais la personnalisation plus difficile à atteindre, s’'inscrivent dans le coin inférieur droit.

Compte tenu des facteurs que j’ai abordés précédemment, il devient toutefois de plus en plus facile d’identifier un signal parmi les données  que produisent les traces laissées par les internautes sur la toile. En d’autres termes, l’échelle et la personnalisation ne s’excluent plus guère et l’automatisation du marketing s’imposera à grande échelle en 2015.

La technologie mobile va finalement servir de lien solide dans le processus de nurturing.

Nous sommes tous conscients que la consommation de contenu sur les appareils mobiles ne va cesser de croître. Les marketeurs sont confrontés à un manque de sophistication dès lors qu’il s’agit de diffuser des messages pertinents sur les appareils mobiles. En effet, l’état d’esprit des consommateurs est radicalement différent lorsqu’ils consultent leur téléphone tout en couchant leurs enfants ou lorsqu’ils sont assis à un bureau face à leur ordinateur portable.

Si l’affectation entre plusieurs appareils est possible depuis quelques temps, elle a désormais un sens puisque nous pouvons adapter les messages adressés aux prospects en fonction de leurs besoins.

L’analyse prévisionnelle au service du ciblage.

Les modèles sont souvent capables de cerner avec précision les clients les plus intéressants pour un marketeur.

Si la détection de ces modèles est déjà importante pour évaluer les perspectives et définir les priorités de suivi, nous pouvons dès maintenant lancer la machine et cibler activement les individus qui présentent les caractéristiques souhaitées.

L’email va s’intégrer de plus en plus dans tous les aspects du marketing.

Historiquement, l’email marketing est cloisonné, mais je le vois progressivement se synchroniser avec tous les autres messages qu’une marque adresse à ses prospects. Tous les types de contenu peuvent aujourd’hui s’aligner automatiquement avec les messages publicitaires que les personnes reçoivent par email dans des proportions qui étaient jusqu’ici impossibles à atteindre.

Les marketeurs vont puiser davantage dans leurs données internes.

Je crois que nous allons commencer à voir davantage d’entreprises constituer des équipes qui seront chargées de réunir des ensembles de données jusqu’alors disparates, telles que les données relatives au service client, au marketing et aux ventes. Les marques seront ainsi à même d’adresser des messages encore plus ciblée à leurs prospects. Ce qui m’amène au dernier point.

Les marques vont continuer à innover grâce aux données afin de proposer une meilleure expérience client.

Les marketeurs intelligents ont déjà commencé à penser à leurs clients en adoptant une approche plus globale. J’ai par exemple, contacté récemment une compagnie aérienne. Plutôt que de l'entendre demander d'appuyer sur 1, 2 ou 3 pour joindre mon interlocuteur, j'ai entendu ce message : « Bonjour M. Glass. Votre numéro de téléphone nous a permis de vous identifier. Votre appel concerne-t-il votre vol de demain ? » Voilà une expérience extraordinairement satisfaisante, rendue possible par la réunion de plusieurs ensembles de données, en gardant toujours le client à l’esprit. Et je pense que nous allons observer d’autres évolutions de ce type dans la façon dont les entreprises communiquent avec les personnes en 2015 et au-delà.

Autour du même sujet