8 sites d'e-commerce cross-border qui explosent en Chine

Les sites d'e-commerce qui permettent aux consommateurs chinois de commander des produits de marques étrangères sont de plus en plus populaires et de plus en plus nombreux.

Grâce à ce type de site, les consommateurs chinois peuvent satisfaire plus facilement leur appétit grandissant pour les produits étrangers tout en payant en yuans et en ayant accès à un service client en chinois. Leurs achats sont facilités car si un produit ne leur convient pas, ils peuvent le renvoyer en Chine et non pas jusqu’au pays d’origine du produit.

Pour leur part, les marques peuvent conquérir le marché chinois sans avoir besoin d’y être présentes physiquement. Et les consommateurs, n’ayant pas à payer de taxes d’importation, sont davantage enclins à commander sur ces sites internet, sur lesquels ils doivent simplement  s’acquitter d’unetaxe de 10% si leurs achats dépassent 500 yuans. Ces sites se disent Haiwai en chinois et sont une nouvelle tendance pour tous les e-shoppers chinois qui rêvent d’acheter des produits venant de l’étranger. Voici une liste des sites qui connaissent un énorme succès.

Ymatou :


Lancé en 2009, Ymatou est un site d'e-commerce cross-border C2C et M2C. Le site enregistre plus de 1 million d'utilisateurs et environ 10.000 commandes quotidiennes. Il y a des bureaux à Shanghai, New York, Los Angeles et San Francisco. Ymatou dispose également de sa propre entreprise de logistique xLobo Global Express qui assure la livraison et le dédouanement par le biais de dix centres logistiques à travers les États-Unis, l'Australie, l'Asie, et l'Europe. La gamme de produit vendu à travers le site internet est très large : on y trouve aussi bien des brosses à dents que des briquets ou encore des cranberries séchés.


Tmall Global :

Tmall global permet aux entreprises basées hors de Chine de vendre leurs produits en Chine. C’est à dire que même les entreprises sans licence spécifique pour vendre en Chine peuvent faire une demande pour vendre via Tmall Global. Le groupe Alibaba a tout prévu : les payements sont reçus par les entreprise dans leurs devises.

Pour vendre sur le site, il faut tout de même que les entreprises s’engagent à disposer d’un service client et d’un SAV en chinois et faciliter les retours pour les produits qui ne conviendraient pas.  La communication autour de la marque est très importante, une bonne stratégie digitale peut vraiment aider à faire décoller les ventes. 

 

JD global :

Pour concurrencer directement Tmall Global d'Alibaba, JD.com a lancé JD Global, son site cross-border.


JD Global permet ainsi aux Chinois d’acheter des produits venus des Etats-Unis (comme les produits Nike, Starbucks ou encore Ocean Spray Cranberries Inc) mais également des produits venant d’Australie, de France, du Japon, de la Corée du Sud ou encore du Royaume-Uni. Au total, ce sont 1200 marques qui sont présentes sur le site sans que ces dernières ne doivent nécessairement être présentes en Chine.

 

Amazon Chine :

Lancé en 2014, le site e-commerce cross-border d’Amazon permet aux consommateurs chinois de faire leurs achats en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne ou encore en Allemagne. Le site offre une livraison rapide en Chine. Plus de 13 000 produits sont disponibles sur la plateforme, par exemple des produits de cuisine ou encore des vêtements de plus de 70 designers différents.

 








KJT (Kuajingtong.com)

Sur cette plateforme, on trouve 5 types de produits : des sacs à mains, des accessoires de mode, des produits cosmétiques, de la nourriture et des produits pour bébés.

Le site garantit l’authenticité des produits, une livraison rapide, des prix raisonnables, un service après-vente de qualité et des taxes transparentes.

Cela ne signifie pas que les marques de prêt-à-porter ne doivent pas investir et se faire connaitre des consommateurs chinois. Dans le prêt à porter, le social média est très important. 


Dang Dang

Beaucoup de marques américaines sur ce site sur lequel vous pourrez trouver aussi bien des livres que des chaussures, des vêtements ou des produits pour enfants.

Yixun

Yixun commercialise surtout des produits électroniques ainsi que des accessoires. Braun, Philips ou encore Sony font partie des marques les plus présentes sur le site.


Suning :

Ce site répertorie des produits électroniques mais également de la nourriture pour bébé ainsi que du maquillage. Ce sont au total 13 catégories de produits que l’on peut acheter sur le site parmi lesquels on retrouve la marque Nivea, Durex ou encore Haier.


Conclusion : 

C’est donc le bon moment pour les entreprises souhaitant se lancer sur le marché de l’e-commerce transfrontalier. Les prévisions sont excellentes et le gouvernement est favorable à ce genre de pratique puisqu’il a facilité l’hébergement de sites en dehors de Chine. Il a également mis en place une zone pilote de libre échange à Shanghai. Pouvoir travailler dans cette zone franche permet par exemple d’avoir plus de flexibilité en terme de logistique pour les entreprises étrangères.

Amazon / Chine