La valorisation d’un nom de domaine

De nombreux noms de domaine sont aujourd’hui disponibles à la revente - souvent à des tarifs prohibitifs - de nombreux autres sont disponibles aux enchères uniquement. Souvent considéré comme du “squatting”, ce type de procédé se développe énormément. Mais quelle est la véritable valeur d’un nom de domaine?

Un nom de domaine est considéré comme un bien immatériel, disponible chez son bureau d’enregistrement accrédité en quelques clics et pour quelques Euros. La démarche d’enregistrement est tellement rapide et facile à réaliser pour les aficionados que sa valeur est souvent mal considérée. En effet lorsqu’un bien est disponible à profusion et à moindre coût, on se soucie peu de sa valeur réelle.

“Ce NDD n’est pas disponible à l’enregistrement”

Nous sommes nombreux à avoir déjà lu ce genre de message. Pourtant, ce n’est que lorsque l’on a besoin d’un nom de domaine et que celui-ci est déjà enregistré que l’on se pose les vraies questions : “n’aurais-je pas du m’y prendre plus tôt ?” “Pourquoi ai-je patienté aussi longtemps avant de l’acheter?”, “N’aurais-je pas du prévoir le coup et enregistrer ma marque dans la Trademark Clearinghouse ?”, “Que puis-je faire à présent ?”.

Lorsque l’on est pas le plus rapide à acheter un nom de domaine, il faut être patient pour récupérer celui-ci lorsqu’il arrivera à expiration, soit tenter de le racheter à son titulaire: une démarche qui se transforme très souvent en parcours du combattant... à moins d’être riche ou bien conseillé.

Cher vous dites ? Pas forcément

Le temps, c’est malheureusement ce qui manque lorsque l’on a besoin d’un NDD non disponible. Souvent, il s’agit d’une marque ou d’un nom de domaine générique et si le titulaire ne l’utilise pas, il y a peu de chances pour qu’il vous le concède...pour rien. Lorsque l’offre n’est pas à la hauteur de la valeur de celui-ci, le titulaire ne daignera même pas  répondre à votre email. Il s’agit d’une démarche souvent longue et irritante pour l’acheteur.

40,000 dollars pour un nom de domaine vous dites ? Tel est le prix de rugby.club et il vous en coûtera 100,000 dollars pour football.club.  Pourtant, en terme de rayonnance Internationale, n’est ce pas un prix “juste” pour devenir un carrefour identitaire multilingue incontournable ? En terme de coût d’acquisition, nul besoin de tenter de convaincre un communiquant !

Posons-nous les bonnes questions

C’est lors de ces démarches que l’on se rend compte qu’un nom de domaine peut avoir plus de valeur que ce que l’on ne croit. Si un NDD est unique et que l’on s’insurge car celui-ci n’est pas disponible à l’achat, peut être le moment est-il venu de se poser les vraies questions: combien serai-je disposé à payer pour habiter à une adresse prestigieuse ? La question est la même pour un nom de domaine que l’on souhaite s’approprier car celui-ci est unique. Saviez-vous par exemple que le statut social est l’un des trois facteurs sociaux qui influencent le comportement des consommateurs de manière importante ? Si vous voulez habiter sur les Champs Elysées... c’est peut être aussi parce que voulez que cela se note. Pour un nom de domaine, c’est la même chose.

A titre de comparaison, on peut acheter beaucoup d’oeufs décoratifs mais un oeuf de Fabergé se partagera lors d’une enchère, que sa non disponibilité sur la marché vous irrite ou non... Ici encore, il en est de même pour un Nom De Domaine.

Acheter un nom de domaine aux enchères ? Pourquoi pas.

A titre de preuve par l’exemple, il est bon de mettre en avant cette tendance actuelle : l’achat de nom de domaine à deux caractères. Très prisés en Chine, ces NDD, quelque soit leur extension, s’arrachent à prix d’or. A prix d’or car courts, précis, facilement mémorisables, parfaits pour un sigle.

Actuellement, c’est le Registre des noms de domaine .CLUB qui vient d’officialiser une nouvelle enchère de ce type. Celui-ci met en avant des noms de domaine à deux caractères. Avec des prix qui varient de 5,000 à 50,000 dollars pour un nom de domaine unique à un seul caractère. On peut ne pas comprendre une telle démarche et on peut se dire que c’est “du grand n’importe quoi”. Pourtant...on imagine facilement que “pc.club” peut signifier quelque chose de précis, à long terme et dans plusieurs langues. On s’interroge aussi sur la raison pour laquelle si peu de NDD sont proposés lors de cette enchère: la réponse ne vient-elle pas du fait que certains... ont très probablement déjà été achetés à prix d’or ?

L’enchère est aujourd’hui un procédé beaucoup plus sûr et répandu: de nombreux prestataires de services font référence. Si leurs noms nous importent peu ici, il est bon de savoir que la sécurisation des transactions a beaucoup évolué et se fait aujourd’hui de façon ultra sécurisée.

Bien que le volume de nouvelles extensions Internet a tendance à noyer les utilisateurs potentiels dans un flot discontinue de nouvelles possibilités, la précision et la descriptivité qu’elles apportent dans le nommage sur Internet n’a pas d’équivalent. Si les noms de domaine génériques en “.com” connaissent encore une grande notoriété, les nouveaux noms de domaine génériques sont bien plus précis et des valorisations à quatre, cinq ou six chiffres devraient bientôt ne plus surprendre.

Acquisition / Chine