De la marque blanche à l’opérateur virtuel

Avec le recentrage des opérateurs historiques sur leur marché de prédilection (grand public), les opérateurs de marques blanches, dédiés au marché de l'entreprise, ne se sont jamais aussi bien portés.

Au delà du succès indéniable des acteurs sur ce marché, dans un écosystème toujours plus dense et dynamique, la question sur la pérennité de leur part de marché demeure. Effectivement, lorsque les MNO s'intéresseront de nouveau au marché des entreprises, les Marques Blanches n'auront plus les mêmes perspectives de succès et de maintien de leurs positions.

Quelles solutions peuvent être alors envisagées ?
Une des voies que peuvent suivre les opérateurs de MB est d'évoluer vers un Modèle d'Opérateur Virtuel, le GVNO (Global Virtual Network Opérator).

Ils devront étendre leurs propositions de services pré-packagés, mais surtout intégrer la composante « Marketing » sur leurs offres. Cette notion va leur permettre de créer leurs propres offres, et mettre en avant leurs valeurs ajoutées sur un marché concurrentiel. C'est la première étape pour accéder au modèle GVNO, en devenant de plus en plus indépendants vis-à-vis de leur opérateur de Marque Blanche.
 
En plus de la composante « Marketing », c'est aussi la composante « Système d'Information » que les MB vont devoir s'approprier. La valorisation du client passe par une bonne maîtrise du parcours de celui ci. Hors sans SI flexible, au service du marketing, il est aujourd'hui inconcevable d'espérer fidéliser sa clientèle. Les entreprises souhaitent se concentrer sur leurs propres business et confient apprécier les modèles d'aides au business « clés en mains ».

Principalement concentrés sur la relation client, et forts de cette dominante, en devenant des GVNO, les Marques Blanches prendront également en main la composante métier d'un opérateur. Ils ne subiront plus les évolutions de marché et pourront continuer à innover. 

Une fois les composantes Marketing et SI digérées, les Marques Blanches peuvent alors opérer leurs mutations en GVNO.
 
Le GVNO peut à sa guise reprendre le terrain d'avance en termes de proximité et monter son propre écosystème entre ses fournisseurs réseaux, de solutions et partenaires. Il devient alors le partenaire de référence de son client, et se positionne sur les indicateurs de performance et de productivité chez ses clients.
 
Le GVNO maitrise son offre, son marché, il devient légitime sur son marché.

Réseaux / Relation client