Les applications de divertissement local en pleine expansion.

Après l’uberisation des moyens de transports, le marché des services de partage de ressources s’étend dans de nombreux secteurs d’activités, notamment des tendances sur la livraison de repas et le divertissement.

La consultation d’Internet sur mobile étant de plus en plus forte, la géolocalisation a pris une part importante dans le choix des médias consultés. Les applications les plus évidentes ont été les premières à créer des sélections géographiques. En premier les sites de rencontres, tel Meetic mais aussi Tinder et d’autres. Puis les déplacements, source de nombreux tracas pour les usages ont pris le relais, inutile de rappeler la croissance fulgurante d’Uber et consorts avec l’onde de choc chez les taxis.  Mais les mobinautes en demandent toujours plus, les services sont donc de plus en plus larges. La livraison de repas, le midi, sur le lieu de travail notamment se modernise. Les traditionnels Alloresto doivent innover pour palier à l’arrivée des UberFood, Deliveroo ou Foodora qui sont encore plus tournés vers l’usage. Ces nouvelles applications ont surtout écouté l’usage plutôt que le beau, le fameux UX plutôt que le design sorti d’études ou de prédictions parfois erronées.

Le secteur du divertissement de plus en plus présent sur mobile

Il en est de même dans le secteur du divertissement et du shopping, les applications sont de plus en plus localisées, socialisées et temporisées.  En effet, quelle utilité d’avoir le listing de tous les spectacles de France sur 3 mois lorsque l’on cherche une sortie en fin de semaine dans sa ville ?  Le portail Internet Voila a, par exemple, commencé son pivot en proposant des sorties par ville, dans les prochains jours, mais toujours pas d’application. Et les utilisateurs utilisent de plus en plus leur smartphone pour leurs loisirs, après la connexion à leurs réseaux sociaux.

Les sites de mise en relation via le divertissement existent depuis quelques années, le site onvasortir.com (OVS pour les intimes) regroupe plus d’un million d’utilisateurs qui se rencontrent autour de thématiques. Une nouvelle application mobile Jassurecesoir.com propose aussi sur quelques villes désormais de trouver des activités, des offres shopping, des idées mais aussi les news locales directement depuis son mobile. Les demandes et les interactions des utilisateurs par le biais de ces dispositifs sont de plus en plus fort et font la connexion entre les amis virtuels des réseaux sociaux traditionnels avec les vrais gens, ce que recherche, de plus en plus nombreux les utilisateurs.

Une réalité économique associée à ces services

Cette connexion réelle permet d’avoir de véritable modèle économique en dehors de la simple publicité en ligne qui inonde les applications mobiles au détriment de l’usage. En effet, les restaurants, les organisateurs de spectacles, les vendeurs sont toujours plus intéressés pour payer en fonction des résultats. (La réservation d’une table, l’achat de billets, etc…) et la monétisation de ce type d’application est beaucoup plus compréhensible pour les acteurs du marché. De plus ce type de business model, impose aux éditeurs d’avoir une information, une gamme d’offres et de contenus toujours plus proche des attentes de leurs utilisateurs afin de générer de l’intérêt, de l’interaction et donc des revenus. Une mécanique donc vraiment gagnant-gagnant.

Sites de rencontres / Smartphone