Comment l’optimisation de l’information produit accélère le Time To market

Avec les "Product Information Manager", les entreprises peuvent s’appuyer sur une solution collaborative pour gérer leurs fiches produit de bout en bout, les enrichir et éliminer erreurs et doublons. De quoi accélérer le time to market.

Dans une entreprise, il n’est pas rare qu’une fiche produit fasse intervenir une dizaine de personnes. Fournisseur, chef de produit, graphiste, photographe, webmarketer, digital officer, responsable marketing… Si leur nombre est difficilement compressible – chacun a sa mission : vérifier les informations, prendre des photos, fixer un prix, mettre en page… - ce processus est aujourd’hui rarement optimisé. Trop souvent nous constatons chez nos clients que ces données stratégiques sont gérées sur des fichiers Excel, quand il ne s’agit pas de documents Word ou PDF, formats qui n’offrent aucune garantie sur la fiabilité des données et sont inadaptés au travail collaboratif. Par ailleurs, il n’est pas rare de voir des process différents coexister dans une même entreprise. Le site web ne sera par exemple pas géré par le même service que celui éditant le catalogue papier. Résultat : le service marketing perd beaucoup d’énergie à réunir les données, les erreurs sont fréquentes et la cohérence entre les différents supports – web, application mobile, catalogue…- laisse à désirer.

La gestion de l’information produit accessible en Cloud

Ces constats ne sont pas très nouveaux et les entreprises sont conscientes des enjeux. Une étude menée par le cabinet Ventana Research révélait ainsi en 2014* que 94% des entreprises interrogées géraient manuellement leurs données via des feuilles de calcul, 56% constataient des erreurs dans leurs fiches produit et seulement 6% estimaient qu’elles étaient fiables. Les solutions pour remédier à cette situation existent depuis plusieurs années, mais elles étaient de fait réservées aux grands comptes car gourmandes en ressources informatiques. L'avènement du Cloud et des Product information manager (PIM) proposés en mode SaaS ont tout changé. Un PIM est un espace collaboratif  dédié à la gestion de l’information produit multicanal. Ces solutions, hautement paramétrables et peu consommatrices en ressources informatiques, sont accessibles aux PME comme aux grands comptes gérant plusieurs milliers de références produit.

Centraliser les données et mettre en place un workflow

Le premier bénéfice d’un PIM est de centraliser les données en un seul endroit tout en étant accessible à l’ensemble des personnes impliquées par la mise à jour des données produits. Le PIM peut s’interconnecter au système d’information de l’entreprise existant pour récupérer par exemple des datas issues de l’ERP ou du CRM. Il peut aussi importer toute forme de données structurées. Le PIM intègre un workflow qui donne à chacun la possibilité d’intervenir selon ses droits avec un système de validation pour éviter erreurs et omissions.
Le système d’historisation permet de repérer facilement l’origine des erreurs et de responsabiliser l’ensemble des acteurs. Les allers-retours entre les services sont supprimés, les données sont à jour, qualifiées et homogènes. Avec à la clef des gains de temps qui peuvent être tout à fait significatifs : un catalogue produit qui mettait plusieurs mois à sortir pourra par exemple être réalisé en quelques jours et réédité avec des prix modifiés en quelques heures.
Enfin, les tableaux de bords fournissent une vision d’ensemble sur la complétude et la qualité de l’information tout en guidant chaque contributeur sur les tâches à réaliser.

Adapter l’information produit aux caractéristiques des supports de communication

Le PIM est ensuite un moyen d’unifier la communication marketing de l’entreprise et de rationaliser sa stratégie de vente multicanal. Site internet, application mobile, borne interactive en magasin, catalogue papier… le PIM pilote la diffusion des données sur l’ensemble des canaux de distribution.

Avec pour avantages une information unifiée et synchronisée mais aussi la possibilité d’adapter la mise en forme de chaque fiche produit aux contraintes ergonomiques du support de diffusion. Un e-commerçant pourra ainsi paramétrer une version mobile avec des informations condensées et proposer une fiche produit très détaillée pour la version desktop.

Un accès facilité aux marketplaces

Le PIM est enfin un moyen de simplifier considérablement l’accès aux marketplaces qui sont aujourd’hui l’un des principaux moteurs de croissance du e-commerce. Le PIM permet de réaliser des exports de données structurées comme de s’interfacer avec n’importe quelle marketplace et notamment Amazon, Google Shopping, CDiscount, La Redoute, Galeries Lafayette ou PriceMinister. Avec un pilotage potentiellement très fin des flux et une automatisation des échanges. Un e-commerçant pourra par exemple sélectionner une gamme de produit dédiée aux soldes et paramétrer précisément une date de début et de fin d’opération commerciale.

En résumé, un PIM est d’abord un outil de rationalisation des process de gestion des données produit qui allie décentralisation des mises à jour – un PIM peut être ouvert aux collaborateurs, aux fournisseurs, aux filiales…- et centralisation des données. Avec pour bénéfices la création d’un référentiel produit unique, une normalisation des données et une réduction drastique des erreurs. C’est ensuite un moyen de gagner en réactivité par rapport à l’évolution de la demande et d’accélérer le « time-to-market », entre le moment où un produit est disponible et celui où il sera commercialisé. C’est enfin un levier de croissance qui permet d’accroître sensiblement la visibilité d’une offre commerciale en facilitant sa diffusion multicanal comme sur l’ensemble des marketplaces.


* Mastering Product Informationis Everyone’s Business – Ventana Research

ERP / SaaS