Les innovations retail les plus marquantes du mois de juillet

Comme chaque mois, focus sur les innovations qui changent l’expérience shopping, et qui m’ont marqué au cours des semaines écoulées. Ce mois-ci, grandes et petites enseignes mettent toujours plus le client et son expérience au cœur de leur stratégie afin d’améliorer leurs services et répondre à ses attentes.

Acheter à prix cassés est-il la nouvelle manière "normale" d’acheter ?

                                        

Grâce à la technologie, le client est aujourd’hui ultra connecté et a accès à n’importe quelle information 24h/24, 7 jours sur 7. Il est donc devenu omnicanal, allant chercher des informations sur des produits qui l’intéressent sur Internet, et allant le voir et l’essayer dans des enseignes physiques. Mieux encore, le client peut connaître la valeur du produit qui l’intéresse et surtout, son prix. Au niveau du prix, on pourrait croire qu’Internet est imbattable et pourtant, les enseignes physiques se battent. Outre-Atlantique, La chaîne TJ Maxx est spécialiste de la vente au détail de vêtements et est aujourd’hui l’une des moins chères même sur des produits de grande marque. Surréaliste, l’enseigne parvient même à afficher des prix plus bas que ceux affichés sur Amazon pour un produit identique. Comment font-ils pour pouvoir pratiquer ses prix ? On l’ignore mais une chose est sûre, les clients viennent nombreux en magasin.

Pour plus d’informations, c’est ici  

 

Noter la qualité du service lorsque vous payez, une solution pour améliorer l’expérience client

                                              

Au restaurant The Real Geek, situé dans le centre commercial Westfield à Londres, les dirigeants étaient préoccupés par la qualité du service qu’ils proposaient. Pour répondre à leurs questions, une startup anglaise a mis au point un système informatisé de notation qui apparaît sur le lecteur de carte bancaire au moment où le client va régler l’addition. Il est invité à répondre à des questions variées comme le temps d’attente et la qualité des services du restaurants. Ce mode de notation a l’avantage d’être non intrusif et anonyme. Fait rare qui plus est pour un questionnaire de satisfaction client, le taux de réponse est très élevé puisque chaque client qui fréquente ce restaurant doit répondre aux questions avant de payer. Les managers peuvent ensuite consulter la base de données afin d’identifier les problèmes et trouver des solutions. Si ce système n’est présent que dans ce restaurant pour le moment, c’est une très bonne idée que l’on aimerait voir apparaître dans de nombreuses boutiques.

Pour en savoir plus, c’est ici  

 

Mall Of America joint la révolution de la réalité virtuelle

                                

Alors que la réalité virtuelle n’en est qu’à ses balbutiements, nombreux sont ceux à se positionner dessus, soit par effet d’annonce, soit en s’appuyant sur du concret. Mall Of America, un gigantesque centre commercial situé à Bloomington dans le Minnesota s’appuie sur du concret. Afin de communiquer sur ce que l’on peut y faire, le centre a fait développer une application vidéo en réalité virtuelle grâce à laquelle les clients potentiels peuvent se promener dans les allées et voir les kilomètres d’enseignes présentes ! Le centre commercial ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Disposant d’un Sea Life, une grande chaîne d’aquariums, il l’a aussi mis à la disposition des prospects ainsi que son restaurant 5 étoiles. Tout ceci a bien sûr un but, amener le client à l’enseigne physique. Selon Emily Shannon, directrice digitale chez Mall Of America : « Lorsque vous rencontrez quelqu’un qui n’est jamais entré dans le centre commercial, il peut être difficile de lui dire tout ce que l’on peut trouver dedans. En utilisant la réalité virtuelle, nous pouvons mieux communiquer sur le fait que nous avons un restaurant 5 étoiles, un parc d’attraction et des kilomètres d’allées marchandes ».

Pour en savoir plus, c’est ici   


Spar vous livre sur votre lieu de vacances.

                           

Faire ses courses alimentaires peut parfois être assimilé à une corvée, et encore plus lorsque vous êtes en vacances. En effet chaque minute passée dans le magasin ne l’est pas sur le bord de la plage. Pour les vacanciers, le groupe Casino a pensé cet été via sa filiale SPAR à faire livrer les courses de leurs clients directement sur leur lieu de vacances. Au préalable, ces derniers doivent se rendre sur une borne installée dans une cinquantaine de campings du sud-est de la France et sélectionner les produits dont ils ont besoin. Ils payent ensuite grâce à la technologie NFC et si le montant excède les 20€ prévus par ce système, ils complètent à la livraison. Les vacanciers ont alors tout le temps de profiter du soleil sans avoir à faire la queue dans les magasins d’alimentation. « Spar’lib » tel qu’il a été baptisé propose déjà plus de 1500 produits d’alimentations aux campeurs.

Pour plus d’informations, c’est ici

Soldes : Le bond de l’e-réservation

                                                                  

L’e-réservation, c’est un service développé par la startup française SoCloz qui permet de réserver un article en magasin, l’essayer une fois dans l’enseigne puis enfin décider de l’acheter ou non. Durant les trois premières semaines des soldes d’été, le service aurait été utilisé près de trois millions de fois par les français selon l’agence de sondages Toluna qui explique que de plus, « les clients se laissent séduire par des achats complémentaires une fois dans le magasin. Mieux encore, le service est très efficace. D’après les chiffres de SoCloz, 90% des clients ayant fait une e-réservation sont allés en magasin, 92% d’entre eux ont acheté le produit réservé et 61% ont réalisé un achat supplémentaire une fois dans l’enseigne physique. Le service a connu une hausse d’utilisation de 120% par rapport à la même période pendant les soldes d’hiver et pourrait donc bien devenir incontournable.

Pour plus d’informations, c’est ici

Amazon / CASINO