Les innovations retail les plus marquantes du mois

Comme chaque mois, focus sur les dernières innovations marquantes qui changent l’expérience shopping. Ce mois-ci, le commerce connecté est à l’honneur, des centres-villes 2.0 aux boutons connectés, les enseignes innovent toujours plus pour satisfaire les attentes de clients augmentés.

Les chariots-robots vont-ils envahir nos magasins ?



Le géant américain de la distribution Walmart planche en ce moment sur des chariots de magasins pour le moins originaux. En effet, ce sont des robots ! Ces chariots seraient somme toute très similaires aux voitures autonomes actuellement en développement : ils seraient dirigés par des caméras et des capteurs et capables de retrouver leur shopper dans la magasin grâce à un système de localisation ! De plus, ils scanneraient automatiquement les articles déposés à l’intérieur et, une fois les achats effectués et le temps pour le client de quitter le magasin, ils retourneraient automatiquement, et de façon toujours autonome, à leur station. Si cette innovation n’est pour l’instant que brevetée et spécifique à Walmart dans la grande distribution, elle est tout à fait applicable au commerce de détail mais pose question : la gestion du chariot est-elle un élément important d’une expérience client réussie ?

Pour plus d'information, c'est ici

Cdiscount veut prendre une longueur d’avance sur ses concurrents


La plateforme d’achats en ligne Cdiscount s’est souvent vue dans l’obligation de suivre les tendances de son marché, souvent édictées par le leader Amazon, comme par exemple la mise en service d’une offre premium ; cependant, avec l’inauguration de son nouvel entrepôt en Seine-et-Marne, c’est à son tour d’être à l’avant-garde ! Ainsi, la première plateforme de commerce en ligne française (derrière Amazon mais devant la Fnac) compte bien lancer prochainement un service de livraison de gros mobilier et d’électro-ménager dans la journée, un service comportant des contraintes logistiques et techniques importantes, mais qu’elle serait seule à pouvoir proposer. Outre l’innovation, ce mode de livraison apporterait alors un avantage compétitif très important à la plateforme française et sur le marché d’une manière générale.

Pour plus d'information, c'est ici 


Dijon et son centre-ville connecté


Il y a, d’une part, le parcours client qui intègre toutes les interactions de ce dernier avec une marque jusqu’à l’achat (puis maintenant ses interactions postérieures comme la sollicitation du SAV), mais aussi le parcours physique du client lors d’un après-midi shopping. La ville de Dijon l’a bien compris et a mis en place dans son centre-ville un parcours connecté en collaboration avec une agence événementielle. Les interactions se déroulent sur mobile et le client se voit proposer une multitude d’interactions au cours de son chemin. Il peut notamment effectuer des achats depuis une vitrine après l’heure de fermeture d’un magasin, sélectionner sur une borne un modèle de chaussures de son choix, puis l’essayer en magasin ou encore recevoir des alertes de promotion d’une boutique en passant devant. Libre et gratuit, ce parcours a été présenté au public le 24 septembre et reste ouvert aux autres villes françaises. C’est l’heure d’enfiler le jogging !

Pour plus d'information, c'est ici

Les boutons Dash d’Amazon ont débarqué au Royaume-Uni, à quand la France ?



L’expérience shopping … sans sortir de chez vous ! L’expérience shopping qui se résume à appuyer sur un bouton, ou les « Dash buttons » d’Amazon, se résument à de petits boîtiers connectés via wifi. Lorsque votre stock d’un produit d’une marque partenaire (il y en a pour l’instant 150) est épuisé, une pression sur le bouton du boîtier permet de lancer automatiquement une commande sur la plateforme. L’avenir nous dira si les européens adoptent ces boutons connectés mais, outre-Atlantique, ça marche fort ! Entre mars et juin 2016, les commandes réalisées depuis ces dispositifs ont augmenté de 70%. Les marques aussi croient en cette technologie puisque sur les 6 derniers mois, elles se bousculent pour obtenir leur propre Amazon Dash. Leur déploiement au Royaume-Uni met donc les produits du géant américain à l’épreuve du feu en Europe.

Pour plus d'information, c'est ici  

The Whiteshop ou l’arrivée de la réalité virtuelle dans le retail.



La réalité virtuelle n’en est qu’à ses débuts mais ses applications paraissent illimitées, des jeux-vidéos au monde médical, en passant par l’éducation. Le retail n’est bien sûr pas exempt et lors de la Paris Retail Week qui s’est tenue du 12 au 14 septembre, l’innovation proposée par The Whiteshop a fait tourner bien des têtes et a reçu le prix du coup de cœur du jury. Dans leur concept-store parisien, on enfile bien sûr un casque de réalité virtuelle, mais on se promène aussi physiquement dans les rayonnages. Plus besoin de manette donc pour aller explorer ce monde virtuel. Ceci est rendu possible grâce à une multitude de capteurs de mouvements rendant possible la libre circulation du client dans la place de marché virtuelle. De plus, ce petit monde est entièrement modélisé en 3D et offre la possibilité au client de voir les articles qu’il choisit en taille réelle et à 360°. La frontière auparavant très marquée avec le digital s’estompe de plus en plus et permet de vivre des expériences toujours plus inédites.

Pour plus d'information, c'est ici

Innovation / Amazon