Le marché du smartphone

Analyse du marché du smartphone. Pourquoi le smartphone est une véritable révolution auprès des consommateurs ? Quelle est la consommation des mobinautes ? Découvrez également, l'intérêt d'un smartphone dans un processus d'achat.

Nous observons qu’avec l’aide de toutes ces évolutions, que ce soit celles des téléphones, des forfaits mais également du web mobile, le smartphone est finalement devenu bien plus qu’un simple téléphone. Pour l’utilisateur, c’est son agenda, ses souvenirs, sa banque, son GPS, le relais pour avoir une vie sociale, un moyen de divertissement et de consommation

UNE RECHERCHE DE L’INFORMATION FACILITÉE

Dans les années 2000, les producteurs de téléphones répondaient à l’attente des consommateurs en diminuant la taille des smartphones pour qu’ils soient le plus mobile possible. Il est maintenant léger, fin, facilement transportable. Nous arrivons donc à une nouvelle étape, celle où les producteurs de smartphones proposent une taille d’écran plus grand facilitant l’utilisation du web mobile.
Un meilleur équipement (téléphone plus léger, écran plus grand, réseau mobile plus performants) est un avantage et favorise l’utilisation du smartphone.

Selon un sondage réalisé par Google Nielsen datant de 2013, 62% des personnes répondent qu’ils effectuent une recherchent sur smartphone car c’est l’outil le plus simple (automatiquement allumé et fonctionnel) et à 53% qu’il est le plus rapide pour réaliser une recherche*. Avec un téléphone et un forfait adapté, les utilisateurs peuvent se déplacer et effectuer des recherches à tout moment de la journée et n’importe où. Le mobile est donc un réel atout par rapport à un ordinateur même si celui-ci est portable.

Si l’ordinateur était il y a encore quelques années l’appareil le plus utilisé pour effectuer des recherches, ce temps est révolu depuis 2015 d’après les ressources de Google. 

LA RÉVOLUTION SMARTPHONE

Un nouveau moyen de communication s’offre maintenant aux entreprises pour toucher leurs cibles. Auparavant, elles ciblaient les internautes via l’ordinateur, maintenant elles se doivent de viser un autre public, les mobinautes.



Toutes les entreprises sont concernées par cette révolution du mobile, quelque soit le secteur d’activité et le service proposé. Le processus de consommation ayant évolué, achats sur internet fréquents, les entreprises vont donc teaser ces nouveaux consommateurs.

Nous pensons que tous les secteurs d’activités du BtoC et BtoB sont concernés par l’évolution du digital et plus particulièrement par l’évolution du mobile.
Les plus concernées sont les entreprises du BtoC (large spectre de consommateurs) proposant des services comme : restaurants, hôtels, commerçants, prêt-porter, des villes ou même des équipes de sports amateurs et professionnels.
 
D’après une étude Baromètre Opinionway-Priceminister-LaPoste d’octobre 2014, 42% des entreprises de moins de 50 salariés ne disposent toujours pas d’un site web et cela va même jusqu’à 75% des TPE (Très Petites Entreprises constituées de moins de 10 salariés). Nous pensons que ces chiffres ont très certainement augmenté depuis cette étude, mais pas d’une manière exponentielle.  Même si la totalité des entreprises françaises ne possèdent pas encore un site internet en 2016, au moins une grande majorité d’entre eux en ont un.

La plupart des entreprises détenant un site web ont mis en place une stratégie de communication digitale pour augmenter leur performance commerciale mais aussi pour avoir du « crédit » auprès de leurs cibles ou clients.
Il est devenu primordial pour les entreprises d'évoluer en même temps que le web mobile pour ne pas prendre de retard sur la concurrence, ou même d’essayer de devancer ses concurrents pour gagner ses parts de marchés.

Les TPE (très petites entreprises), sociétés de moins de 10 salariés, et PME (Petites et Moyennes entreprises), sociétés de moins de 250 salariés, ont un coup à jouer pour acquérir des nouveaux clients et les fidéliser. L’accès à une stratégie web mobile avec l’évolution de l’internet mobile et des résultats de recherche ont permis de redistribuer les cartes. Les grandes entreprises ne sont plus les seules visibles sur le web. 
 
Il suffit donc d’adopter la bonne formule. Cela demande du temps dans la recherche des bons outils car en fonction du secteur d’activités, la cible peut être plus réceptive en communiquant avec l’outil X plutôt qu’avec l’outil Y.
 
Les grandes entreprises souhaitent, quant à elles, montrer leur « puissance » en affirmant leur notoriété, gagner des parts de marché mais surtout fidéliser leurs clientèles.
Il est difficile d’obtenir un nouveau client et très facile d’en perdre un. Surtout que s’il n’est pas satisfait, il pourra maintenant donner un avis et parlera de votre entreprise de manière négative. A l’inverse, un client satisfait communique peu. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire pour les entreprises de « chouchouter » leurs clients. Le mobile est un bon canal puisqu’il permet de proposer des services personnalisés à l’utilisateur comme les applications, les SMS marketing, les emailings ou les notifications push pour informer des nouveautés quasiment instantanément.

LA CONSOMMATION DU MOBINAUTE

Selon une étude de Google Nielsen, dès lors qu’un mobinaute recherche un service, un établissement (restaurant ou hôtel par exemple) sur mobile, il y a 56% de chance qu’il y ait une conversion (action) sous forme d’appel en moins d’une heure. Nous en déduisons qu’il est primordial pour les entreprises de mettre en avant leur numéro de téléphone sur leur site web-mobile. Il en est de même pour l’achat d’un produit. 

Google a analysé le parcours des mobinautes effectuant un achat. Nous nous rendons compte que 65% des personnes vont d’abord lancer une recherche du produit ou service sur leur smartphone. 61% vont continuer le processus d’achat sur un ordinateur, très certainement pour comparer le prix avec d’autres sites. 

Ensuite certains consommateurs effectuent l’achat sur leur ordinateur, d’autres utilisent leur smartphone pour trouver l’adresse du magasin le plus proche de chez eux pour effectuer l’achat, peu concrétisent l’achat directement sur leur smartphone.

Le parcours d’achat est donc devenu un peu plus complexe pour les entreprises. Internet a également accentué la concurrence pour les annonceurs. Un internaute y trouvera plus facilement le produit qu’il souhaite et souvent à un prix moins cher que celui de son magasin de proximité. 

D’après une étude réalisée par Google, 82% des consommateurs utilisent leur smartphone pour les aider dans leur achat.

Selon une autre étude de Google Consumer Barometer, nous apprenons que le smartphone est utilisé à 41% pour s’inspirer, à 23% pour comparer les produits, 33% pour la recherche d’avis et 21% à préparer l’achat immédiat comme vous pouvez le voir sur la figure ci-dessous.



À l’inverse, nous observons une baisse importante du nombre de pages vues pour les sessions sur ordinateurs ayant converti.

Nous constatons donc une grande utilisation du smartphone du début du processus d’achat jusqu’à la concrétisation ou non de l’achat. Une visibilité de l’entreprise sur mobile est essentielle pour lui permettre de rentrer dans ce processus de consommation. Un annonceur ayant une visibilité sur mobile lui permettra d'accélérer également son processus de vente sur ordinateur.
Cependant, nous constatons qu’actuellement le mobile ne convertit pas plus qu’espérer. D’après une enquête menée par Google, 47% considère que l’écran est trop petit, 36% doutes de la sécurité des informations bancaires sur mobile (ce qui était également le cas au début de l’ordinateur) et 25% trouvent le temps de chargement des pages trop long. 

UN INCONTOURNABLE POUR LES ENTREPRISES D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN ?

Il est fort probable que l’ensemble de ces données obtenus continu d’évoluer au fil des années, favorisé à court terme par le développement de la 4G sur l’ensemble du territoire français, puis à moyen terme par l’arrivée de la 5G. 

Les opérateurs mobiles proposent toujours plus de temps de consommation dans leurs forfaits pour naviguer sur internet et à des prix attractifs. Les smartphones, de plus en plus optimisés et confortables pour l’utilisateur, confortent l’évolution du marché mobile qui va poursuivre son ascension.

Le futur du mobile est déjà annoncé par certains experts des nouvelles technologies comme Benedict Evans qui a déclaré : “il faut que nous arrêtions de parler d’internet mobile et d’internet pour ordinateur. C’est comme si on essayait de comparer la télé couleur à la télé en noir et blanc.”. Avant de finir par “Le mobile, c’est Internet”. 

Il paraît indispensable pour les entreprises de s’intéresser aux marchés du smartphone. Let's Clic, qui est une agence de référencement, propose dès à présent des nouvelles stratégies de communication et de marketing à ses clients pour toucher cette cible mobinautes. 

Google / Smartphone