La communication digitale mobile au service des commerçants locaux.

90% de la population possède désormais un téléphone mobile dont une majorité de smartphones. Cet outil de communication est le plus personnel, le plus réactif et le plus localisé qu’il soit aujourd’hui. Le Trigger Marketing, graal de tous les marketeurs, a enfin un outil permettant de faire de belles opérations.

1 –En quoi cela consiste ? Un contact local au bon moment avec la bonne offre.

La communication de masse a vécue, les offres sans calcul de ROI aussi. Désormais, les vendeurs ont bien compris qu’ils pouvaient communiquer selon leurs critères propres. L’un des premiers est la proximité de la communication, la fameuse zone de chalandise.

Mais, ce critère n’est plus le seul qu’il est possible de prendre en compte, grâce aux Big Datas, notamment à travers l’usage d’applications qui permettent de qualifier des utilisateurs (Porteur de carte de fidélité, Abonné à un magazine, Acheteur de, Ayant un enfant, Déjà venu dans ce centre commercial, ayant scanné un produit bébé, etc…). Il s’agit ni plus, ni moins de digitaliser sur mobile les panneaux des bords de route, les flyers coûteux et les communications dans les PQR, bien que cela soit complémentaire.

 

Un principe de base extrêmement simple et une mécanique digitale vers monde réel exploitable.

Il est important de noter, qu’aujourd’hui encore la grande majorité des achats se fait dans le monde réel et que pour certains c’est une exclusivité. Personne n’acheter un petit pain en ligne et pour les restaurants, (hormis la livraison), on se déplace encore. Le mobile est donc un relais de communication simple permettant d’attirer des prospects avec des plans de recrutements mais aussi de fidéliser ses clients via des « newsletters mobiles ». La principale préoccupation du commerçant est toujours la même, faire venir des consommateurs dans son établissement et la communication « DriveToStore » ou « MobileToStore » répond parfaitement à cette attente de base.

     

2 – Quels sont les technologies et les plateformes ?

Plusieurs technologies sont disponibles

SMS géo localisés, geofacing, Beacom, PushNotification, Télédétection, Triangulation sont toutes des technologies qui permet de cibler et de connaitre la position d’une cible marketing. Mais toutes ces technos, parfois geek, parfois opérationnel (Le beacon de Take&Buy par exemple est déployé sur plus de 18.000 points en France avec des applications partenaires tel que Flashcode et ses 4 millions d’utilisateurs), parfois très théorique (reconnaissance de visage en caisse tel Minority report).

L’ensemble de ces technos est en train de se consolider, 2015/2016 ont vu des pas de géants dans ces briques technologiques.  Aujourd’hui ces technos génèrent des flux et des datas dans un format qui est désormais possible de travailler pour créer des scénarios marketing puissants, aussi bien pour de grands campagnes nationales que pour des campagnes locales.

 La simplicité d’usage est primordiale

Toutefois, c’est bateau de le redire, mais la technologie doit être au service de l’utilisateur, ici le commerçant. Il faut donc mettre à disposition des plateformes très simples, intuitives et analytiques. En quelques minutes, un commerçant sans aucune connaissance technique doit pouvoir créer sa campagne, la tester, choisir sa zone, ses critères de diffusion et lancer. Il doit ensuite pouvoir connaitre le ROI selon ces critères (Nombre de personnes contactées, Nombre de passage en magasin, Demande d’essai en concession, etc).  Les créateurs de site web, ont fait depuis longtemps cette transformation, cette simplification (tel Wix par exemple) et cela est une réussite, la communication locale suit tel l’offre MobileToStore de Consoflash qui propose une plateforme de communication locale. 

Autour du même sujet

Annonces Google