Quelles tendances pour les services après-vente dans l'industrie automobile ?

Comment le marché des services après-vente(S.A.V.) dans l’industrie automobile va évoluer au cours des prochains mois ? Voici quelques perspectives de croissance pour l'e-commerce sur ce secteur.

Le marché des pièces détachées pour l’industrie automobile a connu une croissance de 4,7% en 2016 et ce n’est pas surprenant. Le E-commerce va jouer un rôle clé dans l’optimisation de ce marché, d’une part parce que le commerce en ligne continue de croître d’une manière générale et d’autre part parce qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des pièces pour un nombre croissant de véhicules anciens. Aujourd’hui, l’âge moyen des voitures en circulation est de plus de 11 ans, contrairement à une idée souvent répandue.

Le e-commerce sera également une tendance majeure sur les marchés automobiles émergents. En Chine, bien que de plus en plus de véhicules soient mis en circulation, le nombre de magasins et de centres de réparation dans lesquels les clients peuvent se fournir en pièces de rechange est insuffisant. Cela signifie que les clients n’ont d’autres choix que de trouver des revendeurs sur internet pour entretenir et réparer leurs véhicules.

Optimisation des S.A.V. grâce aux véhicules connectés.

Une voiture n’est plus simplement un véhicule. Avec des options telles que le réseau Wifi embarqué, les moteurs électriques assez autonomes pour rouler plus de 200 km sur une seule charge, et un centre média interne, les automobiles circulent désormais au cœur de l’Internet des Objets. Le nombre de voitures connectées va exploser et devrait dépasser les 152 millions d’ici 2020. L’industrie automobile doit donc s’adapter.

Dans moins de 5 ans, l’Internet des objets rassemblera plus de 10% des données de la planète. La quantité de données que cette connectivité apporte permettra aux fabricants automobiles d’exploiter les informations pour optimiser les performances de leurs véhicules d’une manière totalement inédite. Les constructeurs ne répondront plus seulement par une maintenance réactive, ils deviendront plus proactifs quant aux diagnostics, prévoyant quand et où un véhicule devra être réparé, amélioreront ainsi l’expérience client. Pour optimiser la gestion des stocks de pièces détachées, l’efficacité des vendeurs et la satisfaction des clients, les constructeurs pourront également exploiter ces données afin que certaines zones définies soient réapprovisionnées en pièces spécifiques.

D’un système btob à un système btoc 

Le e-commerce développant de nouveaux canaux vers les consommateurs, les constructeurs peuvent dorénavant vendre directement à l’utilisateur final grâce à des plateformes comme Alibaba et Amazon. Buick, par exemple, a réalisé l’année dernière 23,5 millions de dollars de vente en une seule journée par le biais de son revendeur en ligne TMall, succursale d’Alibaba.

Ce modèle de vente en direct a non seulement un impact positif sur les marges, mais il pousse également les marques à repenser et réorganiser leur distribution et la gestion de leurs stocks. Davantage de stocks seront centralisés pour permettre les livraisons à domicile, et la distribution s’adaptera pour prendre en compte le transport de nombreux produits vers des adresses individuelles, plutôt que vers des hubs centraux.

Le service après-vente constitue aujourd’hui un levier très efficace pour la marge des constructeurs automobiles. Cependant, nombreux sont ceux qui emploient encore des méthodes archaïques de « cost plus » (ou méthode du prix de revient majoré) et des tableaux Excel pour fixer les prix des produits et gérer les stocks de pièces détachées. Les fabricants comprennent à présent qu’il existe de meilleures solutions qui permettent à la fois de gérer les stocks et la tarification.

Et si la gestion et la tarification dynamique internationale des stocks sont des tâches complexes, elles restent d’une importance primordiale. 48% des entreprises employant des techniques de tarifications dynamiques ou des outils de suivi de la Supply Chain surpassent leurs concurrents en termes de performances.

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, avec des entreprises de plus en plus conscientes de gaspiller des ressources, ces solutions de gestion de la tarification et des stocks de nouvelles générations deviendront rapidement des standards dans les services après-vente en 2017.

Retail