Les 6 stratégies d’email marketing en vogue en 2017

En suivant les tactiques qui font leurs preuves cette année, vous pourrez optimiser votre stratégie et profiter d’un canal de communication qui n’a rien perdu de sa puissance auprès des clients, en B2B comme en B2C.

Malgré le succès des réseaux sociaux auprès des internautes, l’email marketing reste le maître incontesté des stratégies de communication commerciale avec les clients et le canal le plus efficace pour générer des ventes et optimiser son ROI.

L’email commercial est le principal support qui incite les internautes français à visiter le site Web d’une marque. En B2C, 87 % des internautes affirment acheter à la suite de la réception d’un email commercial, d’après l’étude Email Marketing Attitude de la Sncd pour 2016. En B2B, 55 % des professionnels sont susceptibles de consulter le site Internet de l’expéditeur et 20 % de faire une demande de devis. L’email a donc un rôle majeur à jouer dans les stratégies marketing des compagnies qui souhaitent toucher les consommateurs français.

Près des trois quarts des marketeurs considèrent d’ailleurs que l’email marketing est un « bon », voire « excellent » canal en termes de retour sur investissement (ROI), d’après l’enquête de conjoncture industrielle de l’email marketing 2017 d’Econsultancy.

Cette étude et d’autres enquêtes récentes comme celle de Smart Insights offrent une vision intéressante des stratégies qui font actuellement la force de l’email marketing, ainsi qu’un aperçu des tendances pour les années à venir.

1.     Marketing automation

Le marketing automation est aujourd’hui reconnu par la plupart des marketeurs comme une technologie essentielle pour leurs stratégies marketing. Cette technique permet d’automatiser les différentes actions marketing aussi bien sur votre site Web que sur vos applications mobiles, dans votre CRM et au sein de vos campagnes d’email marketing.

Les deux tiers des marketeurs estiment aujourd’hui que les capacités de marketing automation sont la fonctionnalité la plus importante que doit posséder une plateforme d’email marketing (Econsultancy). Le marketing automation dépasse même la convivialité de l’interface du logiciel, qui reste très importante (60 %).

Les marketeurs complètent de plus en plus leurs campagnes isolées par des séquences d’emails automatisées (autorépondeurs).

Pour être efficace, l’email marketing automation s’appuie sur une segmentation de votre base de clients et prospects. Vous pouvez envoyer une série d’emails personnalisés déclenchée par des triggers, c’est-à-dire en fonction de l’action ou du comportement de chaque client.

Avec un logiciel d’email marketing comme ActiveTrail, les diverses fonctionnalités de marketing automation peuvent être mises en place facilement, aussi bien dans les emails que dans des campagnes omnicanal.


Un parcours de marketing automation simple sur la plateforme ActiveTrail

2.     Super segmentation et hyper personnalisation

L’email marketing est aujourd’hui plus segmenté et personnalisé que jamais. Le but : offrir une expérience plus pertinente et individualisée aux clients, prospects et autres audiences. La personnalisation est la clé du marketing one-to-one. Elle repose également sur une segmentation précise des clients et prospects.

Près de huit compagnies sur dix utilisent déjà une forme de segmentation de base et un tiers vont plus loin, avec une segmentation avancée.

Grâce au big data, les marketeurs peuvent maintenant exploiter la segmentation au maximum et personnaliser de manière bien plus précise. D’ailleurs, pour un marketeur sur cinq (enquête de Litmus), la personnalisation des emails basée sur le Big Data est l’une des principales tendances de l’email marketing en 2017.

Le Big Data permet également des analyses prédictives pour envoyer les emails au meilleur moment pour chacun de vos prospects et clients.

Environ 15 % des sociétés envoient des emails fortement personnalisés, en fonction des activités du prospect ou client et de ses préférences. Les marketeurs qui utilisent la personnalisation dans les règles de l’art en récoltent d’ailleurs les fruits. Près des trois quarts d’entre eux font état d’une bonne, voire excellente performance de leurs campagnes d’email marketing, contre seulement un peu plus d’un tiers des sociétés qui n’utilisent pas la personnalisation.

La personnalisation va aujourd’hui plus loin que la simple insertion du nom du client dans l’objet de l’email. Elle est devenue une véritable philosophie de l’optimisation de l’expérience client. Avec une plateforme de marketing automation comme ActiveTrail, il est possible par exemple non seulement de personnaliser le contenu et le design des emails, mais aussi de créer des landing pages cohérentes pour poursuivre l’expérience client individualisée une étape plus loin.

3.     La vidéo dans les emails

Les marketeurs ont décidé cette année de mettre l’accent sur les contenus dynamiques, tels que les vidéos, animations GIF et comptes à rebours dans leurs emails.

La présence d’une vidéo dans un email peut entraîner une hausse de 200 à 300 % du taux de clic et diminuer de 75 % les taux de désinscription (Forrester).

D’ailleurs, c’est dès l’objet que la promesse d’une vidéo dans l’email attire les prospects, avec une augmentation de 19 % des taux d’ouverture.  

La vidéo est facile à implémenter dans les emails (avec l’HTML5) et plus simple à comprendre pour les destinataires de vos messages. La vidéo rend les clients plus réceptifs aux autres formes d’interactivité avec la société. Un potentiel à exploiter pour renforcer votre message commercial et capturer l’imagination des clients !

4.     Un design et un message orientés mobile

Un internaute sur 2 préfère consulter ses emails commerciaux sur des supports mobiles (Sncd). Si vous pouviez autrefois espérer que vos clients vous trouveraient en faisant des recherches sur un ordinateur, de plus en plus de particuliers et de professionnels utilisent leurs smartphones et tablettes pour chercher des services ou produits.

Cette année, près des trois quarts des sociétés optimisent leurs campagnes d’email marketing pour la lecture sur périphériques mobiles, contre seulement les deux tiers l’année dernière (Econsultancy).

Les marketeurs qui ciblent plus particulièrement la génération Y ne peuvent plus faire l’économie du responsive design. De plus en plus de plateformes d’email marketing offrent cette fonctionnalité, qui est aujourd’hui un « must have » et plus seulement de l’ordre du « nice to have ». 

 

Un gabarit d’email responsive design d’ActiveTrail lu sur mobile et sur ordinateur 

Le contenu de l’email doit aussi être rédigé en pensant avant tout aux utilisateurs mobiles. Il est important aujourd’hui d’adopter des stratégies omnicanals, en offrant aux utilisateurs une expérience fluide, quel que soit le périphérique sur lequel ils naviguent. Les utilisateurs d’aujourd’hui peuvent en effet commencer leur parcours sur l’ordinateur au bureau, poursuivre sur leur smartphone dans le bus et finaliser leur achat sur leur tablette à la maison… Face à cette consommation nomade, l’omnicanal et le responsive design s’imposent. 

5.     L’A/B testing et l’analyse des données pour optimiser les campagnes

Près de la moitié des marketeurs testent proactivement leurs campagnes d’email marketing (Smart Insights).

L’A/B testing consiste à tester plusieurs variantes d’un même email. Cette technique permet de prendre des décisions éclairées pour augmenter votre ROI, en adoptant la variante la plus performante.

Un logiciel d’emailing comme ActiveTrail vous permet de tester une large palette de variables : de l’objet de l’email à la taille du bouton de call to action, en passant par les visuels, les couleurs et votre offre en général…  

L’A/B testing va de pair avec un bon reporting permettant d’analyser un maximum d’indicateurs clés de performance : délivrabilité, taux d’ouverture, de clic, de rebond, de désinscription, etc.


Les résultats d’un split test sur le module d’ActiveTrail

6.     L’intégration des médias sociaux

Aujourd’hui, l’email marketing et les réseaux sociaux ne sont plus des techniques séparées ou contradictoires : elles peuvent être complémentaires au sein de votre stratégie marketing.

Les possibilités de combinaison de ces deux techniques puissantes sont de plus en plus nombreuses. Vous pouvez par exemple inclure un bloc de partage sur les réseaux sociaux dans votre campagne emailing et ainsi permettre à vos destinataires de partager votre email ou votre contenu optimisé.  


Ces dernières années, les stratégies d’email marketing se diversifient et exploitent les fonctionnalités avancées des plateformes de marketing automation. Plus vous suivrez le courant, tout en sachant vous démarquer en adoptant votre propre style et en exploitant les possibilités infinies des nouvelles technologies à votre disposition, plus vous boosterez votre ROI et vos revenus ! 

Smartphone / Réseaux sociaux