Un jeune américain sur deux utilise un service de messagerie instantanée

Les derniers chiffres publiés par Pew Research Center confirment le succès des WhatsApp, Messenger et consorts... Facebook reste, de son côté, la plateforme la plus utilisée des adultes.

Alors que la vague des applications de messagerie instantanée a déferlé tout au long de l'année 2014 sur le monde mobile, avec en tête de gondole des services comme WhatsApp, Snapchat ou encore Line, le cabinet Pew Research Center vient de publier certains chiffres qui permettent de prendre enfin la mesure du phénomène aux Etats-Unis.  

39% des détenteurs de smartphones affirment ainsi utiliser une application de messagerie instantanée telle que WhatsApp, Kik ou iMessage, selon une récente étude de l'organisation. Ils sont même 17% à utiliser une application qui supprime automatiquement les messages envoyés comme le font Snapchat ou Wickr. La popularité de tels services est encore plus flagrante auprès de la population des 18 à 29 ans. Ils sont ainsi 49% à utiliser au moins une application de messagerie instantanée et 41% à utiliser une version qui envoie des messages "éphémères". Autant de services qui font de plus en plus d'ombre au "vieux" SMS. 

Du côté des réseaux sociaux plus traditionnels, le leadership reste plus que jamais concentré dans les mains de Facebook qui est fréquenté par 72% des sondés (un chiffre qui n'a pas vraiment bougé depuis 2013). Alors que Twitter stagne et que LinkedIn baisse, Pinterest et Instagram continuent, eux, de croître. La fréquentation des deux plateformes a doublé entre 2012 et 2015. Mais avec respectivement 31% et 28% de part de voix chez les adultes au dernier recensement, les deux réseaux restent loin derrière Facebook.

Alors que l'on observe peu d'évolution concernant la fréquentation des cinq plateformes phares entre l'automne 2014 et le printemps 2015, l'étude révèle qu'il en va tout autrement du côté de l'engagement journalier. Ainsi le nombre d'utilisateurs d'Instagram qui fréquentent la plateforme de manière quotidienne passe de 49 à 59%, entre septembre 2014 et  avril 2015. Le ratio passe de 17 à 27% chez Pinterest et 13 à 22% chez LinkedIn, sur la même période. Confirmation des difficultés que rencontre aujourd'hui Twitter, cette statistique n'a elle que très peu évolué pour le site de micro-blogging, passant de 36 à 38%. Avec ses 70% d'utilisateurs quotidiens, Facebook est, une fois de plus, loin devant tout le monde. 

 

Facebook / Messagerie instantanée